pnud_fatoubintou_djigo_07100529

Externalisation du PUDC- c’est prévu par l’accord-cadre entre le Sénégal et le PNUD

Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur de la République du Sénégal a signé, au nom du gouvernement, l’Accord-Cadre avec le PNUD, le 19 novembre 1999. A la suite d’un Accord de base paraphé le 4 juillet 1987 à Dakar. Par cet accord, le «PNUD s’engage à fournir les services décrits ci-dessous à la demande du Gouvernement par l’intermédiaire de son agent d’exécution désigné dans les documents d’appui ou les descriptifs de projets ».

Ainsi, le Bureau de pays du PNUD « fournira des services d’appui à l’exécution, notamment une assistance pour l’établissement de rapports et le paiement direct. En fournissant ces services:) d’appui, le bureau de pays doit veiller à renforcer la capacité de l’agent d’exécution afin de lui permettre d’entreprendre ces activités directement. Les frais engagés par le Bureau de pays du PNUD dans la prestation des services d’appui sont imputés au budget d’administration du Bureau ».

En outre, le Bureau de pays du PNUD peut fournir, à la demande de l’agent d’exécution, les services d’appui ci-après pour les activités de réalisation : «identification du personnel à affecter aux programmes/projet s et/ou assistance pour le recrutement ; définition et facilitation des activités de formation, y compris les bourses, les stages de courte durée et les voyages d’études ; achat de biens et services et l’accès aux systèmes mondiaux d’information gérés par le PNUD, au réseau des bureaux de pays du PNUD et aux systèmes spécialisés contenant des données sur les opérations y compris des listes de consultants et de prestataires de services de développement ».

Il faut dire que les résultats des consultations qui ont eu lieu entre les représentants du gouvernement et des représentants du Pnud, ont concerné «la fourniture par le Bureau de pays du PNUD d’un appui à des programmes ou projets au titre de l’exécution nationale »

Précisons que «l’Assemblée générale des Nations Unies a établi le PNUD afin d’appuyer et de compléter les efforts que les pays en développement déploient sur le plan national pour résoudre les problèmes les plus importants de leur développement économique, de favoriser le progrès social et d’instaurer de meilleures conditions de vie ».

Sud Quotidien

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …