Accueil / Beauté / Eyeliner: ce qu’il faut faire

Eyeliner: ce qu’il faut faire

L’eyeliner est un basique que vous devez absolument posséder dans votre trousse de maquillage. Au minimum, il vous faut un eyeliner noir. Il est indispensable pour le maquillage des yeux marrons, verts, noirs, bleus, gris ou noisettes. Il est capable, en outre, de corriger la forme de vos yeux. Notamment, il permet d’agrandir de petits yeux ou de lifter des yeux tombants. Avec l’eyeliner votre regard peut se transformer de manière époustouflante.

L’eyeliner est réputé pour son tracé parfois difficile. Et plus encore si vous utilisez un eyeliner liquide. C’est pourquoi j’ai envie de partager avec vous tous mes conseils pour poser votre eyeliner dans des conditions optimales. L’objet de cet article, outre de vous fournir une technique d’application, est surtout de vous donner toutes ces petites astuces qui n’ont l’air de rien mais qui font toute la différence.

1. Optimisez votre environnement pour appliquer votre eyeliner

Ce n’est pas le premier conseil auquel vous vous attendiez, pas vrai ? Pourtant, un peu de sérénité et d’organisation est nécessaire dans l’art de bien se maquiller au quotidien.

Conseil n°1 : Prenez le temps nécessaire

Avant toute chose il est essentiel, et particulièrement si vous débutez, d’appliquer votre eyeliner sans être pressée par le temps. Croyez-moi, décider d’appliquer votre eyeliner à la dernière minute relève quasiment d’une mission impossible. Sauf, évidemment, si vous en maîtrisez parfaitement l’application

Conseil n°2 : Concentrez-vous

Veillez également à couper toutes sources de distractions. En effet, vous allez devoir faire preuve d’un maximum de concentration. Régulièrement lorsque je me maquille, mon chéri vient discuter avec moi. Mais lorsque j’applique mon eyeliner (et j’ai 17 ans d’expérience :P), il sait ô combien il est utile que je me concentre. Je loupe mon trait à coup sûr si je continue, à cet instant, d’échanger avec lui. De la même manière, ne répondez pas à vos textos et/ou ne jetez pas un oeil à vos réseaux sociaux. L’application de l’eyeliner est une tâche délicate qui nécessite de ne pas être interrompue !

Conseil n°3 : Mettez-vous à l’aise

Essayez, dans la mesure du possible, de vous asseoir. Par ailleurs utilisez un miroir, grand ou petit, qui ne nécessite pas d’être maintenu. En d’autres termes, privilégiez un miroir fixé au mur ou un miroir sur pied. Si en plus ce dernier est grossissant : c’est parfait. Il faut, en effet, que vous puissiez vous voir de près dans ce miroir. Il est également important de pouvoir caler vos coudes sur une surface plate ; un lavabo par exemple. De cette manière votre main sera plus stable et, lors de l’application de votre eyeliner, vous allez gagner en habilité. Vérifiez, pour finir, que la pièce est suffisamment éclairée. La tâche est assez fastidieuse pour tenter de poser votre eyeliner dans la pénombre

Conseil n°4 : Ne vous découragez pas

Prenez conscience de la difficulté du geste mais ne baissez pas les bras pour autant. Si vous êtes débutante, je ne vous le cache pas, appliquer votre eyeliner vous semblera difficile. C’est, en effet, l’une technique de maquillage la plus redoutée. Toutefois, au début. La bonne nouvelle c’est que, comme toute chose, cela s’apprend. Au début vous échouerez, vous mettrez du temps à obtenir le trait parfait, vous essaierez, vous effacerez, vous recommencerez… Nous sommes toutes passées par là : les maquilleuses professionnelles, les youtubeuses beauté ou tout simplement les expertes de l’eyeliner que vous croisez dans la rue. Cependant un joli trait d’eyeliner fait ressortir n’importe quel regard qu’il serait vraiment dommage de ne pas persévérer. Le secret d’une parfaite application tient en un mot : entraînement.

2. Munissez-vous des bons outils pour appliquer votre eye-liner

Conseil n°5 : Utilisez les bons pinceaux

Certains types d’eyeliner impliquent l’utilisation d’un pinceau de maquillage. Je pense notamment à l’eyeliner poudre ou l’eyeliner gel. Si vous utilisez ces formats, il vous faut investir dans un pinceau adapté.

Conseil n°6 : Préparez des cotons-tiges imbibés d’une eau démaquillante

Anticipez les éventuelles bavures en imprégnant quelques coton-tiges d’eau démaquillante. Il existe des coton-tiges pré-remplis et ainsi parfaitement adaptés à cet usage.

Rassurez-vous, il est rare de réussir son trait d’eyeliner du premier coup. Le coton-tige imbibé va vite devenir votre meilleur ami si vous êtes une adepte de l’eye-liner. Même les professionnelles utilisent cette technique. Je le répète, l’application de l’eyeliner n’est vraiment pas une mince affaire. Cependant, en persévérant vous allez finir par avoir le bon coup de main !

Conseil n°7 : Utilisez la bonne bande adhésive

Si vous souhaitez utiliser la technique du ruban adhésif (cf. paragraphe 4) pour un tracé bien droit, choisissez plutôt du sparadrap pour peau sensible. Vous en trouverez facilement en pharmacie. Il est étudié pour ne pas abîmer votre peau et son retrait ne sera pas douloureux. Vous pouvez aussi passez vos doigts sur la partie collante, avant de l’appliquer sur votre peau et diminuer ainsi son adhérence.

 3. Respectez ces trois règles pour dessiner un trait d’eyeliner parfait

Selon moi, le trait d’eyeliner idéal doit respecter ces trois principes.

Règle n°1 : Utilisez une ligne imaginaire pour déterminer votre trait d’eyeliner idéal

Pour déterminer le bon angle du prolongement de votre trait d’eyeliner, imaginez une ligne qui part du milieu de la pointe de votre nez et passe par le coin externe de votre oeil.

Règle n°2 : Ne prolongez pas votre trait au-delà d’un centimètre du coin externe de votre oeil

Un trait d’eyeliner trop long n’est pas très joli et risque de vous donner un air superficiel. C’est pourquoi je vous conseille de respecter cette règle du “centimètre”. Elle est issue de ma propre expérience. J’ai essayé beaucoup de trait d’eyeliner ces dernières années, et c’est toujours le trait pas trop épais et prolongé d’un centimètre qui me vaut le plus de compliments 🙂

Règle n°3 : Le trait doit être plus épais au coin externe qu’au coin interne

Comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessus, le trait d’eyeliner s’épaissit à mesure qu’il se prolonge vers l’extérieur de l’oeil. C’est ainsi que vous devez tracer votre trait pour qu’il mette subtilement en valeur vos yeux.

4. La méthode pour appliquer votre eyeliner

Comment appliquer son eyeliner est une question à laquelle on peut apporter de nombreuses réponses. En effet il n’existe pas une seule manière de procéder. La bonne méthode est celle qui vous permet de réussir votre trait quasiment à tous les coups. Ainsi lorsque l’on débute, j’estime qu’il est opportun de tester plusieurs techniques.

Si vous avez téléchargé mon guide gratuit “Les fondamentaux du maquillage”, vous avez d’ors et déjà accès à l’une de ces méthodes. Si ce n’est pas déjà fait : qu’attendez-vous ? Après la lecture de cet article vous pouvez me laisser votre adresse mail pour le recevoir immédiatement.

Je vais, de fait, vous proposer une seconde technique. Accessible, je la trouve particulièrement adaptée pour les débutantes.

Étape 1 : Se mettre en position 😀

Placez-vous face au miroir et basculez légèrement votre tête en arrière. Votre menton pointe vers l’avant et vos yeux doivent rester ouverts. Vous pouvez, si c’est plus facile pour vous, garder les paupières mi-closes. Dans tous les cas, efforcez-vous de ne pas fermer l’oeil. Caler vos coudes sur la surface plane et trouvez ainsi votre stabilité.

Parce qu’une image vaut mille mots, les étapes 2 à 5 sont résumées dans la photographie qui se trouve à la fin de cet article. N’hésitez pas à vous y référer pour mieux comprendre la technique globale.

Cette méthode d’application convient à tous types d’eyeliner. Simplement, si vous utilisez un eyeliner liquide avec pinceau applicateur, un eyeliner feutre ou un eyeliner crayon, l’utilisation du pinceau n’est pas nécessaire puisque l’outil est constitué par le produit. Je ne considère pas le crayon khôl comme un eyeliner. Celui ci, est difficile à manipuler si l’on recherche de la précision.

Étape 2 : Tracer les “ailes de papillon”

Commencez par dessiner le trait extérieur à votre paupière mobile grâce au pinceau biseauté. Vous pouvez utiliser le pinceau précision mais, pour tracer les ailes de papillon, c’est plus simple avec le petit pinceau biseauté. Plus le trait est court, plus le rendu sera discret. Pour un résultat “yeux de biche”,ou “yeux de chat”, il faut étirer davantage le trait. Mais n’oubliez pas la règle du centimètre. Un centimètre et demi, vraiment maximum 😉

Après avoir prélevé votre eyeliner avec votre pinceau, poser simplement la tranche de celui-ci à l’extérieur de l’oeil.  Formez ainsi votre première aile de papillon.

Veillez a bien respecter la règle de la ligne imaginaire et celle du “centimètre”, que je vous ai précisé précédemment.

Si c’est difficile pour vous, vous pouvez vous aider de la technique du ruban adhésif. Placez un bout de sparadrap, qui suit la ligne imaginaire, directement sur votre visage. Appliquez votre eyeliner et une fois l’étape 5 terminée, retirez le ruban adhésif. Vous aurez ainsi un tracé extrêmement précis.

Laissez sécher quelques secondes avant de remettre votre tête droite. Vous risquez, en effet, un transfert de matière sur le haut de votre paupière. Néanmoins si cela se produit, c’est le moment d’utiliser vos coton-tiges pré-imbibés.

Procédez de la même manière avec votre deuxième oeil et vérifiez que les deux traits sont symétriques. Si ce n’est pas le cas, vous avez la possibilité de rattraper le trait. Soit vous ajoutez de l’eyeliner, soit vous effacez tout ou partie de votre tracé. Une fois encore, les coton-tiges vont vous être utiles.

Étape 3 : Former la pointe

Ensuite, toujours avec votre pinceau biseauté ou avec votre pinceau précision, tracez un nouveau trait qui part de la pointe extérieure du précédent trait et qui rejoint le milieu de votre paupière. Travaillez doucement, petit trait par petit trait. Faites en sorte de ramener votre tracé au ras des cils. Si possible, veillez à ce qu’il soit le plus précis et le plus fin possible.

Étape 4 : Prolonger le trait jusqu’au coin interne

Prolongez finement ce trait à quelques millimètres du coin interne de votre oeil.

Étape 5 : Colorer la pointe

Combler la pointe précédemment formée en y ajoutant un peu d’eyeliner.

À la fin de cette cinquième étape, et pour plus d’intensité, vous pouvez doubler votre trait d’eyeliner. Une fois encore travaillez de manière lente et appliquée.

Vous pouvez réalisez les étapes 2 à 5 avec une poudre légèrement teintée. Notamment, une ombre à paupières grise ou marron. Cette technique est utile pour les débutantes puisque la poudre sera plus facile à démquiller. Cela permet d’avoir une esquisse de votre tracé final. Ensuite, si vous êtes satisfaite, il sera plus facile de repasser avec votre eyeliner en suivant la ligne pré-définie.

Bonne lecture et surtout à vos pinceaux!

À voir aussi

Comment atténuer les cernes?

Regard fatigué, yeux cernés… Voilà qui vous ravit au saut du lit ! Nos conseils …

Nappy hair ou nhappy hair

Des cheveux afro naturels et heureux, c’est tout l’objet de la tendance nappy hair qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.