??????????????

Fada et Cie déchirent la convocation de la Commission de discipline du Pds

Fada et ses camarades “frondeurs” du Parti démocratique sénégalais (Pds) ont reçu leurs convocations pour être auditionnés devant le Conseil de discipline aujourd‘hui ou samedi. Il est fort possible qu’ils soient jugés par contumace, et pour cause. Les rebelles ont tout simplement décidé de ne pas déférer à une convocation de ladite commission, qu’ils jugent  non seulement «illégale»  mais composée de «comédiens» dont (Abdoulaye Faye). Ce n’est pas tout. Les frondeurs reprochent à la commission de discipline du Pds d’être pire que la Crei.  Selon Bassirou Kébé, il  n’est pas exclut qu’ils saisissent les tribunaux pour laver leur honneur.  « De graves accusations ont été faites contre nous et nous allons nous rencontrer samedi pour adopter une position définitive. Mais nous avons décidé de poursuivre la Commission de discipline du Pds en justice».

Même son de cloche. «Nous n’allons pas déférer à la convocation d’une commission illégale d’autant qu’on nous convoque sans même convoquer l’auteur des accusations, Farba Senghor, qui devait produire les preuves de ses allégations», a  martelé Aliou Souaré, porte-parole des signataires du mémorandum. Pour rappel,  les charges retenues contre eux sont lourdes. Il est, en effet, écrit dans les convocations qui leur sont servies qu’ils doivent répondre “d’accointances avec l’adversaire, de tentative de sabordage suite à un marché conclu avec Macky Sall, président de l’Alliance pour la république (Apr) et de mener des activités fractionnistes. Toutefois, ils  risquent en cas de “culpabilité”, une suspension de 3 à 6 mois, voire une exclusion temporaire ou définitive des rangs du Pds, suivant les dispositions du chapitre III des Statuts du Pds consacré à la discipline et aux conflits dans le Pds

Voir aussi

direc

[SUIVEZ EN LIVE HD] : Ouverture de la 5ème édition de l’Université Républicaine de la COJER à Saly Portudal