Accueil / POLITIQUE / Farba Senghor tacle Modou Diagne Fada : « Il ne peut pas diriger le Pds »

Farba Senghor tacle Modou Diagne Fada : « Il ne peut pas diriger le Pds »

La bataille au sein du Parti Démocratique Sénégalais a de beaux jours devant nous. Les sorties se multiplient entre les différents leaders de cette formation politique sur la candidature à la prochaine présidentielle, mais surtout sur le remplacement de Wade. Invité de l’émission  « Sen jootay » qui passe sur la Sen Tv, l’ancien Ministre Farba Senghor, membre du comité directeur du Pds n’a pas été tendre avec son frère de Parti, Modou Diagne Fada. Si on se fie à ses dires, ce dernier est la cause de la destruction du Parti Démocratique Sénégalais (Pds).  « Oumar Sarr et Fada avaient planifié  des choses contre les responsables politiques du Pds à Dakar pour gagner dans leur village. A ce moment, j’avais sonné l’alerte car c’était dans l’intention de diriger le parti. Aujourd’hui, l’histoire m’a donné raison puisse que c’est ce que veut faire Modou Diagne Fada ». Le chargé de propagande dudit parti estime qu’ Oumar Sarr a été  aveugle. « Il n’a rien vu venir et maintenant, il se fait attaquer par Fada qui veut, à tout prix, prendre les rênes du Pds ». L’ancien ministre est d’avis que l’intention de Fada  était  de prendre la place de Wade au sein du Pds. « Si le Pds se détruit, ce sera la faute de Modou Diagne Fada. Fada n’est pas le plus intelligent du parti, il doit savoir raison gardé et avoir un peu de retenue. Il est accompagné par des frustrés, c’est un compagnonnage circonstanciel parce que ceux  qui sont avec lui sont fâchés contre Oumar Sarr. Fada ne peut pas diriger le parti, il ne s’est jamais vraiment battu pour le Pds » a-t-il laissé entendre. Le voile sera bientôt levé puisqu’une rencontre est prévue entre le Secrétaire général du Pds Me Abdoulaye Wade et le président du Conseil départemental de Darou Mousty.

Rewmi.Com /FBF

À voir aussi

CONVOCATION DE KHALIFA SALL A LA DIC La Jds appelle à la résistance populaire

  Khalifa Sall, convoqué aujourd’hui à la Dic, la Jds lâche ses coups. Ces jeunes …