POLITIQUE

Faut-il dissoudre l’Assemblée nationale ?

  • Date: 22 janvier 2016

Cette législature est finalement un désastre. Du temps de Me Lamine Guèye, de Daouda Sow, d’Abdou Aziz Ndao, d’Habib Thiam, de Macky Sall, de Youssou Diagne, de Mamadou Seck, entre autres, jamais l’Assemblée nationale du Sénégal n’a donné au Peuple et au reste du monde une image aussi hideuse.

On ne le dira jamais assez : des députés absentéistes, cumulards et somnambules occupent cette Institution budgétivore et ne se sont remarqués que par des dithyrambes, des insultes et des névroses.  Cette Institution est en déphasage total avec la Nation. Elle ne fait que du théâtre. Elle a échoué sur tous les bords en raison du désappointement des citoyens qui ne se retrouvent point en elle en raison des dérapages grotesques et de la pagaille qui y est installée.

Les députés s’y donnent des coups. Les militants des partis qui s’y retrouvent comme la loi le leur permet se permettent d’en rajouter à la profanation de l’Institution en y formulant des insultes insoutenables et indigestes.

Une question se pose : le Référendum ne devrait-il pas être revu pour intégrer une dissolution de l’Assemblée nationale pour convoquer d’autres élections ne serait que la renouveler ? C’est un clin à Macky et à la comique majorité parlementaire.

Domou rewmi

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15