Accueil / FAITS DIVERS / FAUX ET USAGE DE FAUX SUR DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS Abdoul Mbaye va-t-il obtenir l’annulation de la procédure devant la Chambre d’accusation ?

FAUX ET USAGE DE FAUX SUR DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS Abdoul Mbaye va-t-il obtenir l’annulation de la procédure devant la Chambre d’accusation ?

Sauf renvoi de dernière minute, Abdoul Mbaye doit faire face au juge, aujourd’hui, pour faux et usage de faux et falsification portantsur des documents administratifs. Ses avocats avaient demandé, lors de la dernière audience, l’annulation de la procédure devant la chambre d’accusation.

Le procès de l’ancien Premier ministre a été renvoyé parce que ses avocats avaient saisi la chambre d’accusation d’une requête aux fins d’annulation de la procédure. En effet, Abdoul Mbaye doit, sauf annulation de la procédure, se présenter aujourd’hui jeudi à la barre du tribunal de grande instance de Dakar. Lorsque cette affaire a été évoquée dernièrement par le Président du tribunal, un de ses avocats, en l’occurrence Me Ndiaye, avait saisi la chambre d’accusation d’une requête aux fins d’annulation de la procédure. C’est sur ces entrefaites que le Président du tribunal de grande instance de Dakar avait décidé de renvoyer l’affaire jusqu’au 20 avril prochain (aujourd’hui). Pour mémoire, tout est parti d’une lettre de l’ancienne présidente du tribunal de Dakar, la défunte juge Ndèye Khady Diagne, adressée le 10 décembre 2015 au procureur de la République. Dans cette correspondance, dont copie a été publiée dans la presse, on pouvait lire : “ par requête écrite en date du 6 août 2014, Monsieur Abdoul Mbaye, demeurant à Dakar et élisant domicile au cabinet de ses conseils, Mes Sadel Ndiaye et Pape Seyni Diop, avocats à la Cour, a saisi le tribunal de céans d’une requête aux fins de divorce dirigée contre son épouse, Aminata Diack.Monsieur Mbaye ayant joint à l’appui de sa requête, et conformément à la loi, le livret de famille numéro 002 de l’année 1982, délivré parle Centre d’État-civil de l’hôpital Principal de Dakar. Que les mentions portées par le livret de famille renseignent que le sieur Mbaye avait opté pour la monogamie et les époux souscrivant au régime de la séparation des biens”. La lettre de poursuivre : “ en cour de procédure, la défenderesse, Madame Aminata Diack, par l’organe de ses conseils Maître Ndèye Fatou Touré et Maître Boubacar Wade, a attiré l’attention du tribunal sur le fait que son mariage avec Monsieur Abdoul Mbaye est placé sous le régime de la monogamie et la Communauté des biens, et a produit à cet effet le Certificat de mariage numéro 002/1982 délivré le 25/07/2014 par le Centre d’État civil de l’Hôpital Principal de Dakar. Qu’il est avéré que cet acte plus récent porte effectivement sur l’option de Communauté dont elle a fait état (…)”. Il faut dire que l’ancien Premier ministre ne sera pas seul à comparaître à la barre du tribunal de Grande instance. Car, l’Officier d’état civil, Adama Thiam, a été aussi attrait devant le tribunal correctionnel pour complicité de faux et usage de faux et falsification de documents administratifs.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Port autonome de Dakar Vol de 14 conteneurs à la société de manutention Getma

Initialement prévu hier devant la chambre criminelle de Dakar, le procès des présumés voleurs de …

Coumba Ndong donne un coup de bâton mortel à son fils

Coumba Ndong aura bien le temps de méditer sur son acte. Son fils, Adolphe Sambaré …