Accueil / Confidences / Femmes mariées- Un vice pour ces hommes 

Femmes mariées- Un vice pour ces hommes 

 Au-delà du consentement, l’expérience, la maturité, l’interdiction de grossesse, les adeptes de la cyber-sexualité justifient le choix des femmes mariées dans cette forme de prostitution clandestine par un vice.

La réponse à ces interrogations diffère d’une personne à une autre. Au moment où certains pensent à une légèreté des mœurs, d’autres évoquent un vice de certains hommes ou une volonté de satisfaire les exigences d’une appartenance à une loge maçonnique.  « Je pense que s’ils préfèrent cette catégorie de femmes, c’est en partie parce que certains hommes ont un faible pour les femmes mariées. C’est un vice chez eux. Le fait qu’elles abandonnent leurs maris pour être avec eux clandestinement, est avant tout un plaisir, avant même l’acte sexuel proprement dit », explique Mama Bousso, une étudiante. Et elle précise : « Avec les femmes mariées, l’homme n’a pas trop de soucis de consentement puisque la femme est mature. Elle a une expérience de la vie de couple. Donc, tout acte qu’elle pose est réfléchi. L’homme qui entre dans ce circuit a, au préalable, une garantie de non risque de grossesse. Et même si cela venait à se produire, il ne serait nullement engagé. Donc, la femme prend ses dispositions ».

Le jeune entrepreneur, A.M. bien au courant de ce qui se passe dans les réseaux sociaux, confirme que les femmes mariées, expérimentées sexuellement, sont plus matures. Tout le contraire de certaines jeunes filles. Les hommes les choisissent pour éviter d’être accusé d’abus ou de viol. A cet effet, ces femmes ne vont jamais prendre le risque de secouer leur ménage ou ternir leur image face à la belle famille, retient-il, pour des histoires de viol. « Il y a aussi celles qui le font pour satisfaire un besoin financier, faute d’un mari qui voyage. Il est évident que c’est par vice que certains hommes le font. Ils ont du fric et se disent qu’ils peuvent avoir toutes les filles qu’ils désirent. Ils se prêtent à l’exploration de nouvelles pratiques. Donc, s’ils s’adonnent à coucher avec des femmes mariées, c’est pour satisfaire le côté obscur que leur conscience leur interdit d’explorer », justifie-t-il, sous un air taquin.

Pape trouve que « les femmes mariées dans la dérive sont discrétes et matures. Raison pour laquelle ces vicieux optent de fricoter avec elles ». Selon lui, la vie est faite de choix et les hommes et femmes qui s’activent dans la cyber-sexualité ont osé faire leur choix. Alors, selon lui, « ces hommes et ces femmes n’ont rien à se reprocher, surtout si c’est pour assouvir une libido. Tout le monde y va de la manière dont il est sûr d’avoir beaucoup plus de plaisir ».

Sidy THIAM

À voir aussi

Mutuelle des acteurs culturels : You met 75 millions sur la table

Le chanteur Youssou Ndour vient de poser un acte fort. Il a offert à la …

A la Mémoire de Thomas SANKARA (Par Bassirou Faty)

En pensant à Thomas SANKARA, Monsieur Amadou Tidiane WONE, dans une brillante contribution écrit ; …