Accueil / ACTUALITES / FERMETURE DE LA FRONTIÈRE GAMBIENNE Le gouvernement « oublie » de régler le différend

FERMETURE DE LA FRONTIÈRE GAMBIENNE Le gouvernement « oublie » de régler le différend

Dans la Casamance  naturelle, c’est le ras-le-bol. Surtout au niveau des transporteurs de Ziguinchor qui subissent les contrecoups sans savoir exactement les motifs qui ont poussé les autorités gambiennes à fermer la frontière entre les deux pays.

La Gambie a fermé les points de passage officiels à ses frontières terrestres avec le Sénégal, son seul État voisin, sur décision des autorités. Et cela depuis  bientôt une semaine.

La frontière avec la Gambie a été fermée sur ordre des autorités de Banjul, selon plusieurs sources. Les passagers venant de la Casamance descendent au niveau des postes frontaliers de Sénoba et de Séléty. Pour le contournement de la « transgambienne » par la route de Tambacounda, seuls quelques  véhicules s’y hasardent du fait des mauvaises conditions, tandis que le tarif est  passé de 9.500 F Cfa à 17.000 F Cfa pour rallier Dakar  au Sud du pays, via à Tambacounda.

Quid de la réaction des autorités ? On l’attend toujours. Jusqu’à présent, il n’y a pas d’évolution de la situation. Sans doute, l’État est davantage préoccupé par  le référendum qui pointe le bout du nez.

 Cébé

Share This:

À voir aussi

BIRIMA MANGARA MINISTRE DU BUDGET « Le dividende démographique crée une opportunité de croissance économique »

  Le ministre du budget, lors d’une rencontre ministérielle, est revenu sur la place importante …