21 août, 2014
Accueil » SOCIETE » FESTIVAL ARTS AVENUES « AFRIQUE DES PEUPLES » La place de l’Indépendance « place de protestation culturelle »
FESTIVAL ARTS AVENUES « AFRIQUE DES PEUPLES » La place de l’Indépendance « place de protestation culturelle »

FESTIVAL ARTS AVENUES « AFRIQUE DES PEUPLES » La place de l’Indépendance « place de protestation culturelle »

La place de l’Indépendance sise au centre-ville de Dakar accueille, depuis le 7 décembre et ce jusqu’au 4 janvier, la 1ière édition du festival Arts avenues « Avenue des peuples ». Cette exposition de plusieurs artistes et de tous plusieurs arts mélangés sera, selon Abdoul Sall, commissaire de l’exposition, une sorte de « protestation culturelle et artistique, contre les scènes de violences qui ont, surtout lors de la présidentielle 2012, déteint sur la majestuosité de cette place.

Le Festival arts avenues « Afrique des peuples » est un mélange de savoir-faire de plusieurs artistes intervenant dans divers domaines. Abdoul Sall, commissaire de l’exposition, a expliqué que cette place de l’indépendance avait été surtout choisie pour que le cliché de « place de protestation politique» ne soit pas collé à cet endroit du centre-ville. « A chaque fois que vous cliquez sur un moteur de recherche, vous voyez des textes sur les violences post-électorales et nous voulons effacer ce cliché », a-t-il dit. Cette place va devenir donc, avec cette exposition, une « place de protestation culturelle et artistique, avec des découvertes inimaginables des amoureux des arts, mêlant le contemporain à l’ancienneté. En effet, les expositions photographiques qui embellissent la place, représentent, entre autres, la ville de Dakar, au temps des Indépendances ; ce qui rend encore plus accrues les visites des résidents de la Capitale. Des photographies des « fous de la capitale » y sont aussi exposées. Ces œuvres captent les images de malades mentaux errant dans la Capitale Sénégalaise. Une exposition de sculpture et une exposition de livres avec l’association des éditeurs Sénégalais et de projections de films documentaires compléteront cette galerie à ciel ouvert.

Entre autres illustres artistes figurant sur les œuvres d’art exposées, Moussa Sakho ou encore Moussa Traoré qui ont fini de faire les beaux jours de l’art sénégalais.

Les fonds issus de cette exposition, a expliqué le commissaire, seront réservés, en partie, à des associations œuvrant dans la prise en charge des enfants.

Mamadou DIOUF

REWMI QUOTIDIEN