People

Festival Gorée cinéma:un ciné concert pour le mois d’Aout

  • Date: 24 juillet 2015
C’est ce samedi 1er août que le Festival Gorée Cinéma va ouvrir son 4ème cycle de projections. Avec au menu un film sur les enfants soldats : « Rebelle », du réalisateur, producteur et scénariste canadien Kim Nguyen. Il n’y aura pourtant pas que du cinéma, puisque le chanteur Cabanasse se produira sur scène, histoire de pouvoir coller au concept de ciné-concert initié par les organisateurs de ce festival qui se tient tous les premiers samedis du mois. L’idée, c’est de pouvoir créer le lien entre le cinéma, les jeunes cinéastes et réalisateurs, et le public de cinéphiles.
C’est au tout premier jour du prochain mois d’août que le Festival Gorée Cinéma inaugurera son 4ème cycle de projections de films, trois mois après la «fiévreuse» entrée en matière, allusion au long-métrage choisi en ouverture du festival.
 Ce samedi 1er août, le public aura surtout l’occasion de se familiariser avec le nouveau concept introduit par les organisateurs : le ciné-concert, avec, en plus de la projection de film, la prestation de l’artiste Canabasse. Au programme toujours, côté cinéma cette fois, un long métrage de 90 minutes pas si frais que cela puisqu’il date de 2012, mais sans doute très actuel. «Rebelle», c’est l’intitulé de cette fiction signée Kim Nguyen, réalisateur, producteur et scénariste canadien, ne se contente pas d’’un lointain récit. L’histoire se passe quelque part en Afrique subsaharienne, en pleine guerre civile. Komona, héroïne de 12 ans capturée par des miliciens, se retrouve à devoir leur obéir. C’est d’ailleurs sous leurs ordres qu’elle abattra ses parents. Le geste, à la fois cruel et symbolique, raconte surtout comment une fillette ordinaire se transforme en enfant-soldat. Ou encore comment elle finira par s’amouracher d’un jeune garçon albinos. Le Festival Gorée Cinéma tient à une certaine régularité puisqu’il a lieu tous les premiers samedis du mois. L’idée, c’est de pouvoir faire le lien entre les cinémas d’ici et d’ailleurs. Mais ce qui compte davantage, c’est la rencontre avec un public à la fois africain et panafricain, qui n’a souvent que très peu d’occasions comme celles-là. L’intérêt, c’est aussi de pouvoir créer une sorte de passerelle entre les cinéphiles et les jeunes cinéastes et réalisateurs. Gorée Cinéma, dans le fond, c’est une «gourmande» aventure optimiste, quand on pense à tous ces «paysages cinématographiques», c’est ce que disent les organisateurs, qui restent «à découvrir».
Rewmi.com/FBF

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15