images

FESTIVAL INTERNATIONAL DE LANGUES ET DE CULTURES Dakar célèbre la diversité culturelle

La 14ème édition du Festival international des langues et cultures s’ouvre, le 23 avril, à Dakar, sous le signe « les ponts de la paix ». Les organisateurs ont fait face à la presse pour décliner les grands contours de cet évènement culturel qui aura pour cadre le Grand Théâtre.
Initié par le collège Yawuz Selim, en partenariat avec le ministère de l’Éducation, le Festival regroupe 23 nationalités différentes tels que le Sénégal, le Maroc, la France, les États-Unis, … qui vont participer à cette rencontre culturelle dont le but est de contribuer à la diversité linguistique et culturelle des États, en encourageant les élèves, les adultes à s’engager dans le dialogue culturel. Selon l’organisateur de cet évènement culturel, Deniz Genç, ce sera un festival haut en musique et en couleur qui permettra aux jeunes de notre société, toutes origines confondues, de se rencontrer, de partager leur richesse culturelle au travers de chants, de poésie, de danses folkloriques et de chorégraphie, et ainsi de créer un esprit de cohésion sociale et de vivre-ensemble. Deniz Genç a révélé également que ce festival sera rythmé marqué par prestations de danses, de chansons et de poèmes. « De nos jours, l’humanité a plus que jamais besoin de vivre dans la paix, la tolérance. Dans cette dynamique, nous montrons que malgré les différences, il est possible de vivre ensemble. Et c’est tout le sens de ce festival de Dakar », confie-t-il. Avant d’ajouter : « Nous considérons qu’un nouveau monde de paix, de tolérance, de partage des cultures et surtout de dialogue est possible ». Selon lui, le Festival qui réunit des élèves des 4 continents s’organise en dehors de la Turquie dans le but de promouvoir la recherche, l’apprentissage et les échanges d’informations à l’appui de la paix, de l’amitié et de la compréhension. Le choix du Sénégal pour abriter ce festival s’explique par le fait que le Sénégal est un beau pays, où il fait bon vivre à cause de sa stabilité politique et sociale, mais aussi et surtout de l’hospitalité de son peuple.

Khady Thiam Coly

Voir aussi

be4583d6c9c82a4b54fc62ff8b5e09e1

PSG : Anelka poste un message hallucinant sur Facebook pour soutenir Aurier

Nicolas Anelka ne poste pas souvent sur Facebook. Mais à chaque fois, ça fait des …

Open