prieres_fetes

Fêtes musulmanes : l’Etat invité à mettre fin aux divergences

Serigne Cissé Ndiéguène, porte-parole de la famille Ndiéguène de Thiès (ouest), a appelé, samedi, les pouvoirs publics à pendre leurs responsabilités pour mettre fin aux divergences portant sur les dates des fêtes musulmanes célébrées dans la division au Sénégal.

S’exprimant lors de la prière collective de l’Aïd-el-fitr, marquant la fin du jeûne musulman, en présence du khalife de la famille, Serigne Mounirou Ndiéguène, et de l’imam Ass Barro Ndiéguène, il a rappelé les dispositions da la charia relatives aux conditions d’observation et de rupture du jeûne.

Aussi Serigne Cissé Ndiégène a-t-il déploré « les voix discordantes qui sèment la confusion dans le pays, alors que ceux qui doivent parler au nom de l’islam, c’est-à-dire les guides religieux, sont aujourd’hui contestés (…)’’.

Le khalife Serigne Mounirou Ndiéguène, de son côté, a appelé le chef de l’Etat, Macky Sall, à mettre en place un ministère chargé des cultes, qui prendrait « les mesures nécessaires, en concertation avec les dignitaires religieux du pays, afin qu’une décision soit prise formellement pour que tous les musulmans s’y conforment obligatoirement ».

Selon lui, plusieurs pays musulmans sont parvenus à résoudre ce problème, « en prenant des mesures fermes ».

Le khalife a ensuite formulé des prières pour le président de la République, avant d’inviter les populations à faire preuve de davantage de sérénité, en évitant « le bavardage inutile, qui ne fait pas avancer un pays ».

APS

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …