FIFA : CAF: Sexwale snobé, Salman choisi

La Confédération africaine de football (Caf) a officiellement apporté son soutien à la candidature du Sheikh Salman pour la présidence de la FIFA. Ce qui pourrait entraîner le retrait de Tokyo Sexwale, même si le flou entoure toujours son cas.

Rebondissement dans l’élection présidentielle à la FIFA. La Confédération africaine de football (Caf) a officiellement apporté son soutien à la candidature du Sheikh Salman, qui fait partie des sept personnalités en course pour prendre la tête de l’instance internationale. Une aubaine pour celui qui dirige la Confédération asiatique depuis 2013, puisque la CAF représente 54 Fédérations nationales et autant de voix le 26 février prochain à Zurich, le jour du vote. Cela confirme le statut de challenger principal du Sheikh Salman face à Gianni Infantino, qui apparaît parmi les favoris avec le soutien de l’UEFA et de ses 53 Fédérations, ainsi que l’appui de la Conmebol et de la Concacaf.
Le choix de la CAF est surtout un camouflet pour Tokyo Sexwale, seul candidat africain en course et qui perd ainsi quasiment toute chance de s’imposer dans trois semaines. En conséquence, le Sud-africain pourrait se retirer de la course à l’élection, même si l’intéressé a annoncé son intention de maintenir aux médias de son pays.

Le Prince Ali a saisi la commission électorale

À noter que le soutien de la CAF pour le Cheikh Salman s’inscrirait, selon le prince Ali, dans le cadre de l’accord de coopération signé mi-janvier entre les Confédérations africaine et asiatique. « Je m’inquiète du fait qu’il ait pu y avoir une tentative de violer les règles électorales qui régissent le scrutin », a-t-il écrit dans un communiqué. Il a ainsi saisi la commission électorale ad hoc de la FIFA pour dénoncer ce qui « ressemble à une tentative flagrante de mettre en place un vote en bloc ». Des craintes que n’a fait que confirmer le choix de la CAF de soutenir le Cheikh Salman.

footafrica365

Voir aussi

CALLISTO PASUWA COACH DE DU ZIMBABWE ‘’Mon équipe peut s’adapter à tous les styles de jeu’’

Le Zimbabwe croit en ses chances d’atteindre, pour la première fois, le second tour d’une …