Accueil / Uncategorized / FINALE CAN 2012 Un favori contre une invitée surprise

FINALE CAN 2012 Un favori contre une invitée surprise

La finale de la CAN 2012 verra la confrontation entre la Côte-d’Ivoire et la Zambie. Les deux équipes se sont qualifiées hier, après avoir gagné sur le même score, 1 à 0. Les premiers à passer le cap sont les Zambiens qui ont battu l’un des grands favoris de l’édition, en l’occurrence, le Ghana, grâce à un but de Mayuka, à la 78e minute. Les ivoiriens, de leur coté, ont évincé les maliens sur une réalisation du joueur d’Arsenal, Gervinho, à la 45e minute. Cependant, si la qualification des Eléphants n’est pas surprenante, celle des Chipolopolos, considérés comme des outsiders, n’en finit pas d’animer les causeries.
La star et capitaine de la Côte d`Ivoire, Didier Drogba, aura dimanche à Libreville une des dernières chances de sa carrière de remporter une médaille, à défaut d’un trophée avec son équipe nationale, six ans après la finale perdue aux tirs aux buts, contre l`Egypte.

Les Gervinho, Didier Zokora, Salomon Kalou ou Yaya Touré se sont créés pléthore d`occasions (notamment, deux ballons sur les poteaux), face au Mali mais, ils ne sont parvenus à marquer qu`une seule fois, sur un exploit de Gervinho, après une énorme erreur d`Ousmane Berthe, parti tenter une interception à 50 mètres de ses buts (45e).

Les Ivoiriens, qui ont eu quelques petites frayeurs, ont montré une belle maîtrise collective, notamment, en fin de rencontre, pour conserver le résultat. Ils seront les favoris de la finale face à la surprenante Zambie.

Bien sûr, beaucoup avaient souligné la force collective de la Zambie, en début de tournoi mais, de là à les voir en finale… Après avoir beaucoup souffert, face au Ghana, qui a dominé la rencontre, les Chipolopolos ont arraché la victoire, grâce à leur perle Mayuka (78e), auteur de son troisième but du tournoi.

La Zambie va effectuer un voyage émouvant, à Libreville, où a disparu une génération dorée du pays, le 27 avril 1993. Dix-huit membres de l`équipe avaient, alors, péri, dans le crash de l`avion (30 morts au total) qui devait les mener au Sénégal, la faute à un appareil, en mauvais état, associé à une erreur de pilotage.

L`actuel président de la fédération Kalusha Bwalya, plus grand joueur de l`histoire de la Zambie, avait échappé à l`accident, parce qu`il devait rejoindre ses coéquipiers, à partir de l`Europe. Il devrait être présent, dimanche, dans les tribunes.

Le Ghana, demi-finaliste (2008) et finaliste (2010), ne participera, donc, pas à une deuxième finale de rang, en partie, à cause d`Asamoah Gyan qui a raté un penalty, à la 7e minute, deux ans après avoir raté un penalty qui aurait donné aux Black Stars la première qualification africaine pour les demi-finales d`un Mondial (2010).

Jacques GOMIS


À voir aussi

Touba: Les éleveurs républicains hôtes du Khalife général des Mourides…

Dans le cadre de leurs tournées de sensibilisation et d’information sur les réalisations du régime …

Macky tacle les syndicalistes «On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ « 

«On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ et en retour il n’y a pas de compensation…». …