ECONOMIE

Financement de projets d’infrastructure en Afrique une enveloppe de 800 millions de dollars

  • Date: 25 novembre 2015

La directrice de la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun, a souligné la nécessité d’optimiser les flux commerciaux entre les pays africains. Une perspective qui pourrait représenter « un atout de taille » pour le renforcement des relations économiques inter africaines. Mme Chaqroun s’exprimait à l’ouverture du premier congrès africain des transports et logistiques, ouvert à Rabat par le Premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane. Cette rencontre regroupe des opérateurs économiques privés africains et des acteurs des transports et des logistiques. Selon la directrice de la CGEM, le marché africain, comptant plus d’un milliard de consommateurs, devrait pouvoir contribuer à booster la croissance sur le continent. Il pourrait également apporter de la solidité dans les échanges entre Etats africains et devenir « un lit favorable pour l’investissement direct étranger », a indiqué Miriem Bensalah Chaqroun.Les intervenants à ce conclave ont pour la plupart insisté sur la nécessité de résoudre dans les meilleurs délais « les nombreux besoins » africains en infrastructures, en profitant des ressources du Fonds Africa 50, ’’une aubaine pour l’Afrique’’.Ce Fonds initié par la Banque africaine de développement (BAD) a été lancé en juillet dernier à Casablanca (Maroc) par 20 pays africains. Il a été doté d’une enveloppe de 800 millions de dollars, en vue de « dynamiser le financement de projets d’infrastructures sur le continent et de diminuer significativement le déficit en financements des infrastructures estimé à 50 milliards de dollars ».

Avec Aps

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15