Accueil / SANTE / Financement de la santé au Sénégal l’Association des journalistes en santé mise à contribution

Financement de la santé au Sénégal l’Association des journalistes en santé mise à contribution

Dakar abrite aujourd’hui le premier forum pour le financement de la santé. Le Ministère de la Santé a décidé d’associer les professionnels des médias pour accompagner le Gouvernement dans la mobilisation des ressources.

 Si beaucoup se méfient de la presse, parfois à cause d’expériences personnelles malheureuses, ce n’est pas le cas avec le tout nouveau Ministre de la Santé. Refusant de se réfugier dans des tours d’ivoire académiques, ou encore de discuter avec les décideurs loin du regard du public, Abdoulaye Diouf Sarr, en prélude au Forum sur le financement de la santé au Sénégal,  prévu du 14 au 17 novembre, a convié, hier, à un déjeuner de presse, l’Association des journalistes en santé population et développement pour les impliquer dans la mobilisation des ressources pour le financement de notre système de santé.  Au cours de cette séance, les deux parties ont abordé plusieurs points pour une bonne collaboration dans le domaine de la santé. Le président de l’AJSPD, le journaliste Alassane Cissé, a présenté les objectifs, la mission, les actions menées et les perspectives de la de l’AJSPD. Selon lui, l’AJSPD est un collectif d’une quarantaine de journalistes et de communicateurs spécialistes des questions de santé et de développement, issus de toutes les catégories de médias (presse écrite, radio, télévision, presse en ligne). L’Association a pour mission de contribuer à l’amélioration de la santé et du bien-être de tous à travers des productions médiatiques. Le Ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a souligné, pour sa part, que cette rencontre s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat avec le Ministère de la Santé. Il a indiqué qu’il faut rechercher les voies de construction d’une culture de communication ouverte et impliquer le grand public dans les débats sur le financement et les soins de santé. Les médias ont un rôle à jouer dans la promotion de la santé, adossée à un plaidoyer fort, a-t-il expliqué.

Vers des « breakfast santé-presse » mensuels en décembre

Le partenariat ne se limitera pas seulement à des activités de couverture médiatique. Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale préconise l’organisation de rencontres mensuelles avec les acteurs de la presse, déclinées sous la forme de « breakfast santé-presse ». Il s’agira de rencontres périodiques d’échanges sur les problèmes de la santé entre journalistes et autorités sanitaires. « Le partenariat va être transparent et qui permettra aux Sénégalais d’être mieux informés », a indiqué Diouf Sarr. Le concept breakfast santé-presse, dira-t-il, mettra l’accent sur le fond et sur la forme. ‘’Notre style, c’est la politique de la porte ouverte. Nous voulons agir dans la transparence. Nous ouvrons nos portes et comptons échanger avec tous les acteurs’’,  promet-il.

M BA

À voir aussi

Achat de médicaments- le Sénégal a injecté 17 milliards CFA en 5ans

La Directrice de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA), docteur Annette Seck Ndiaye, a indiqué, mardi …

Saisie de faux médicaments à Touba- les pharmaciens portent plainte contre le commanditaire

L’Ordre des pharmaciens a porté plainte contre le commanditaire des faux médicaments saisis dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *