FINANCEMENT DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE- Sébikotane en veut encore !

Les femmes  de Sébikotane ont voulu faire dans la transparence. En Assemblée générale publique devant leur siège, elles ont fait part du financement reçu du parti via le Ministre Moustapha Diop. Elles ont donc démocratiquement fait le partage devant leur Maire, sans contestations. Cependant, elles ont posé sur la table d’autres doléances à savoir la rallonge de l’enveloppe qui leur a été octroyée et la mise en place d’autres projets pour les femmes de la localité.

 Sébikotane fait partie des  localités de la région de Dakar les moins pourvues en termes de ressources ou de projets étatiques. C’est pourquoi, l’annonce de la venue du financement des femmes au nom de l’Apr avait suscité à juste raison des appréhensions. Contrairement à de nombreuses localités du département de Rufisque  qui ont connu des problèmes lors du partage desdits financements que le ministre de la Micro finance, Moustapha Diop, a alloué aux femmes, Sébikotane a échappé aux querelles de bornes de fontaine et de crêpage des chignons  bien connues des femmes. En témoigne la cérémonie organisée au siège de l’Apr de la zone.  Et pour échapper aux démons des divisions, les responsables des femmes dirigées par Aminata Lô ont eu à organiser de nombreuses réunions de réglage. De l’avis d’Oumy Ndiaye Badji, une des responsables des femmes, « ce qui explique qu’il n’y ait pas de problèmes, c’est que tout le monde sait que nous sommes unies toutes derrière notre présidente Aminata Lô. Donc, il y a ici une discipline difficilement imperturbable ».

Pour le maire Abdoulaye Lô, venu présider la cérémonie, le financement dont les femmes de sa commune viennent de bénéficier, « est un excellent geste » ; avant de signaler que « le montant va même au-delà de nos espoirs. J’espère qu’il y aura une deuxième et une troisième tranche». D’un montant  de 15 millions de francs Cfa,  la Présidente des femmes, Aminata Lô, souligne que le financement est venu à son heure et toutes les femmes porteuses de projets ont été associées à la sélection. Elle appellera les femmes à faire un bon usage de l’argent afin qu’il y ait un remboursement permettant aux autres de bénéficier à leur tour d’un financement. Tout en précisant que le financement n’est pas destiné uniquement aux femmes de l’Apr. Mais à toutes les habitantes de la commune de Sébikotane.

En effet, selon Aminata Lô, « les femmes sont incontournables parce qu’elles participent financièrement aux besoins de leurs progénitures ; mais aussi, elles sont vulnérables financièrement ». C’est pourquoi, compte-tenu de la pauvreté quasi générale des femmes dans cette zone, elles ont toutes plaidé pour l’octroi d’autres financements et de projets pour aider la couche féminine à sortir de cette situation de dépendance et de paupérisation.

Répondant à cette préoccupation légitime des femmes, le Maire Abdoulaye Lô a annoncé que son Conseil municipal compte prochainement voter un programme spécial pour les femmes afin de lutter contre la féminisation de la pauvreté. En effet, explique-t-il, « au niveau de la mairie, nous sommes en train de discuter avec la Boa. Nous allons mettre une ligne de crédit les prêts au niveau des Gie ».

Djiby GUISSE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15