Accueil / ECONOMIE / Financement du Pudc 300 milliards de FCFA sur quatre ans

Financement du Pudc 300 milliards de FCFA sur quatre ans

Les réalisations du PUDC et du PUMA, l’économie nationale, les ressources pétrolières et gazières, entre autres sont les points évoqués par le président de la République Macky Sall dans son message à la nation pour l’année 2018.

« J’ai alloué 300 milliards de FCFA pour le financement du PUDC sur quatre ans », a déclaré le chef de l’Etat, Macky Sall dans son message à la nation du 31 décembre. Ainsi dira-t-il : « je suis heureux de constater comment les conditions de vie des populations bénéficiaires du PUDC et du PUMA changent radicalement pour le meilleur ». A l’en croire, On le voit de Touba-Trankil à Ngoufatte ; de Négué Wolof à Halwar ; de Saréliou à Saré Bamol ;de Niakhar à Dialacoro ; et de Niassanté à Ndiosmone, entre autres localités d’un Sénégal des profondeurs trop longtemps abandonné à lui-même et dépourvu d’un minimum de services sociaux. D’après le chef de l’Etat, en plus de sa vocation d’équité territoriale et de justice sociale, le PUDC est devenu un catalyseur d’activités génératrices de revenus avec des milliers d’emplois durables créés grâce à ses réalisations en infrastructures et équipements. « Avec le PUDC et le PUMA, nous poursuivrons nos efforts en faveur des zones déshéritées de notre pays. Au cours de l’année 2018, 251 systèmes d’adduction d’eau potable seront livrés en milieu rural et 35.000 branchements sociaux réalisés en milieu urbain », a-t-il soutenu. S’agissant de l’économie, Macky Sall a fait savoir que l’année 2017 s’achève sous de bons auspices pour notre pays. Grâce aux efforts soutenus, elle progresse année après année dans tous les secteurs. « Avec un taux de croissance estimé à 6,8% en 2017, et une perspective de plus de 7% en 2018, nous enregistrons pour la 3e année consécutive une des meilleures performances économiques en Afrique », a-t-il souligné. Et d’ajouter que « nos performances seront encore meilleures quand l’exploitation prochaine des ressources pétrolières et gazières de notre pays viendra en appoint aux autres secteurs stratégiques pour amplifier la croissance et le développement ». Selon lui, ces ressources feront l’objet d’une gouvernance rigoureuse et transparente, pour le bénéfice des générations actuelles et futures. Un projet de loi sera soumis à cet effet à l’Assemblée nationale au cours de l’année 2018 après concertation avec les forces vives de la Nation.

Zachari BADJI

 

À voir aussi

Robin Gauter, Directeur financier d’Auchan: « Nous avons 1500 CDI »

Les commerçants du Sénégal et les autorités d’Auchan ont rencontré, ce mardi, le ministre du …

Polémique Auchan: Unacois-Jappoo persiste et signe 

Prenant la parole, le président de l’Unacois Jappoo, Idy Thiam, a tenu à préciser qu’ils …