Accueil / POLITIQUE / Financement libyen Nicolas Sarkozy mis en examen

Financement libyen Nicolas Sarkozy mis en examen

Déjà renvoyé devant le tribunal dans l’affaire Bygmalion et mis en examen dans le dossier dit « des écoutes », Nicolas Sarkozy voit un nouveau front judiciaire se dresser devant lui. Après deux jours de garde à vue, l’ancien chef de l’État a été mis en examen mercredi soir dans l’affaire du financement illégal présumé de sa campagne électorale de 2007. Nicolas Sarkozy, qui nie les faits qui lui sont reprochés, a été mis en examen pour « corruption passive », « financement illégal de campagne électorale » et « recel de fonds publics libyens » et placé sous contrôle judiciaire. Deux journées d’audition. Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir touché un financement d’environ 50 millions d’euros en liquide de la part du régime de Mouammar Kadhafi, qui cherchait à sortir de son isolement diplomatique. Mardi matin, il a été placé en garde à vue par les policiers de l’OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières). Ces derniers l’ont notamment confronté aux accusations de Ziad Takieddine, intermédiaire présumé des transactions, confortées par les déclarations d’ex-dignitaires libyens.

À voir aussi

Parrainage La Cojer Kanel veut atteindre 75.000 signatures

Responsable politique Apr dans le département de Kanel, Khoudou Boubou Dia, a salué la loi …

Recours au niveau de la CEDEAO et de l’Ua : l’opposition réunie, exauce le vœu de Idrissa Seck

Au lendemain de la marche, sévèrement réprimée par la police, organisée par l’opposition jeudi passé …