Accueil / ECONOMIE / Financement pour les start-ups et les jeunes  créateurs- Macky  débloque 1 milliard de FCFA

Financement pour les start-ups et les jeunes  créateurs- Macky  débloque 1 milliard de FCFA

Le Président de la République, Macky Sall, a présidé hier au Centre International de Conférences Abdou Diouf de Diamniadio, la première édition nationale du Forum Sénégal Numérique. Cette rencontre a enregistré  la participation d’acteurs évoluant dans le numérique.

« J’ai mis en place une délégation générale à l’entreprenariat rapide, un financement d’1 milliard de FCFA en faveur des start-ups et les jeunes  créateurs », a déclaré le Président de la République, Macky Sall. Il présidait,  hier à Diamniadio, le premier forum du numérique sur le thème : « jeunes et numérique ». Pour lui, il s’agira de faciliter davantage aux jeunes l’accès aux nombreux fonds d’investissement existants dans le secteur du numérique pour s’occuper des jeunes  créateurs  et innovateurs. Ce fonds pourra être mis en œuvre dès la fin du mois de mars et ‘’nous’’ accompagnera dans le développement. « Nous devons réfléchir ensemble sur des mécanismes innovants et adaptés, offrant aux porteurs de projets l’opportunité de réaliser leurs rêves et de participer à l’effort national de développement économique et social », a-t-souligné. D’après le chef de l’Etat, il faut  se focaliser sur la formation pour développer les compétences requises et impulser la créativité et l’innovation. A cet égard, dira-t-il, il est prévu, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Sénégal numérique 2025, la formation de 3000 personnes par an, qualifiées dans les métiers liés à l’externalisation ou la sous-traitance ; l’octroi de 300 bourses d’études par an dans le domaine du numérique et la formation de 1000 personnes par an à l’entreprenariat numérique. A l’en croire, l’adoption de réformes conséquentes pour l’amélioration de l’environnement des affaires, est un levier pour permettre au secteur privé local du numérique d’exploiter pleinement le potentiel et les opportunités offertes par le développement du numérique. Dans ce cadre, la recherche-développement devra être encouragée et stimulée afin d’améliorer les secteurs clés comme l’artisanat, les arts et la culture, l’élevage, l’agriculture, la pêche, la sécurité, l’industrie, entre autres.

Une lutte contre les injustices et les inégalités sociales

Ainsi, Macky Sall, en s’adressant aux jeunes venus de toutes les régions du Sénégal, a laissé entendre que son ambition de numériser et de digitaliser le Sénégal, au profit de tous, relève d’une exigence démocratique. «Mon ambition à l’horizon 2025 est que les jeunes vivent dans un Sénégal numérisé, digitalisé et ouvert au monde. Un Sénégal encore plus fort, plus puissant et plus riche de ses talents, de ses intelligences et de ses énergies créatrices, dans ce secteur du numérique qui est en train de changer la face du monde », a  soutenu  le chef de l’Etat. Pour y arriver, il faut créer un environnement propice pour qu’ils  puissent mettre à profit toutes ces potentialités. C’est pour cette raison que M. Sall s’est engagé et a exhorté tous les acteurs à travailler à l’inclusion numérique. Selon lui, le numérique doit être un bien partagé pour tous les Sénégalais, hommes ou femmes, vivant en villes comme en campagnes, lettrés ou analphabètes, quels que soient leurs revenus. Dans cet esprit, « le Gouvernement dotera les campagnes d’infrastructures modernes, permettant de réduire les inégalités et faire en sorte que l’Internet soit une opportunité pour tous, notamment les jeunes », a-t-il informé.

La  baisse du coût d’accès à l’Internet

La baisse du coût d’accès à l’internet sera une opportunité supplémentaire permettant à chaque jeune, en particulier, de faire éclore son talent et de réaliser ses projets. «J’invite les acteurs et les autres fournisseurs d’accès à s’inscrire dans une baisse continue du coût d’accès à l’Internet. Je sais que les jeunes Sénégalais sont ingénieux, talentueux et ambitieux. Vous êtes nombreux dans les start-ups et à vouloir faire du numérique une opportunité d’affaire, de création d’emplois et de richesses », a fait savoir le chef d’Etat. Et de conclure : «Alors, vous trouvez en moi un appui sans réserve. Ainsi, je veillerai au renforcement des capacités des jeunes Sénégalais qui interviennent dans le numérique».

Zachari BADJI

 

 

 

ENCADRE

 

GRAND PRIX DE L’INNOVATION

Macky met 20 millions sur la table

Le Président de la République Macky Sall a décidé d’organiser un grand prix de l’innovation pour la deuxième édition du forum  numérique. C’est à l’issue des échanges avec  les acteurs qu’il a annoncé cette décision. Ainsi, il a fixé la barre à 20 millions Francs CFA pour le meilleur innovateur et à 10 millions le second. « Je décide d’institutionnaliser ce forum numérique qui se tiendra désormais chaque année. Il sera inscrit dans l’agenda républicain », a-t-il annoncé.

 

Zachari BADJI

À voir aussi

Affaire huile « J’adore » et « Elita » : La contre-expertise de la Turquie

Les huiles «J’adore» et « Elita » seront bientôt de retour dans les grandes surfaces des supermarchés. …

Robin Gauter, Directeur financier d’Auchan: « Nous avons 1500 CDI »

Les commerçants du Sénégal et les autorités d’Auchan ont rencontré, ce mardi, le ministre du …