Accueil / ECONOMIE / Financements inaccessibles, déficit de formation- les femmes de Yeumbeul Nord ruent dans les brancards

Financements inaccessibles, déficit de formation- les femmes de Yeumbeul Nord ruent dans les brancards

Accès difficile aux financements, manque de formation, entre autres difficultés, font partie des problèmes que rencontrent les femmes de la zone des Niayes. Une raison qui les a poussées à sortir de leur réserve pour interpeller les autorités par rapport à leur situation.

Les femmes de Yeumbeul Nord dénoncent le favoritisme dans l’octroi des financements aux femmes. Pour Khady Gueye, coordonnatrice des organisations des femmes de la zone des Niayes, « les autorités ne s’occupent que de leurs militantes, surtout quand il s’agit d’offrir des financements aux femmes qui contribuent au développement local. ‘’Nous devons être aidées et traitées au même pied », explique Mme Gueye. Elle a fait savoir que la formation des jeunes filles est nécessaire pour qu’elles puissent dérouler leurs activités génératrices de revenus. ‘’Les difficultés se trouvent au niveau de l’analphabétisme qui touche beaucoup d’entre elles’’, dira-t-elle, soulignant que « l’accompagnement des femmes de la commune de Yeumbeul Nord, ainsi que d’autre localités, fait défaut. Plusieurs programmes sont en train d’être mis en œuvre. Il va falloir imprégner tout le monde ». Khady Gueye lance un appel à la transparence entre toutes les femmes du Sénégal, après avoir sollicité les autorités pour solutionner des difficultés que rencontre la gente féminine, sans parti pris. Notre interlocutrice déclare que son entrée sur la scène politique consiste à plaider pour la cause des femmes qui sont confrontées à beaucoup de problèmes. La politique que nous menons est en deuxième position dans nos activités, mais nous savons différencier les choses. Les financements destinés aux femmes ne devraient pas faire d’une manière ciblée. L’état doit changer ses stratégies puis vulgariser ses programmes pour apporter assistance aux femmes, sans y mêler de la politique», martèle Khady Gueye.

Sada Mbodj

À voir aussi

Industrie mécanique Le secteur a chuté de 62,2% 

En août 2017, il y a eu une baisse de la production dans les industries …

Modernisation des villes du Sénégal Un accord de financement d’un montant de près de 80 milliards de F CFA

Amadou Bâ, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, a signé avec la Banque …