Accueil / ACTUALITES / Flambée des prix du loyer : Iba Der propose une commission d’enquête parlementaire

Flambée des prix du loyer : Iba Der propose une commission d’enquête parlementaire

‘Le député du peuple’ veut être édifié sur les raisons de la cherté du loyer à Dakar. Et c’est pourquoi il demande la constitution d’une commission d’enquête parlementaire. Les députés devront donc enquêter sur les nombreuses agences de locations, les réseaux des rabatteurs, les tarifs en cours etc…

Source : Walfadjri
Le député Iba Der Thiam a déposé, hier, sur la table du président de l’Assemblée nationale, une demande de constitution d’une commission d’enquête parlementaire sur le coût élevé du loyer à Dakar. ‘La Commission d’enquête parlementaire a pour objet de faire toute la lumière sur les prix pratiqués pour louer un logement dans la région de Dakar et déterminer les causes exactes des hausses anormales enregistrées ces temps derniers’, renseigne ‘le député du peuple’ dans sa lettre à Macky Sall. Selon toujours le coordonnateur de la Cap 21, cette Commission d’enquête parlementaire devra, également, s’intéresser aux agences de location formelles et informelles, aux réseaux de rabatteurs, aux conditions d’accès à ces fonctions, aux exigences qu’elles imposent aux usagers pour vérifier si les normes fixées sont compatibles avec la loi ou le règlement, aux fins de moraliser ce secteur, si le besoin s’en fait sentir.

En outre, la Commission d’enquête parlementaire dira, également, si les tarifs en cours sont compatibles avec le pouvoir d’achat moyen des populations et proposera, si nécessaire, des solutions pour conjurer les dérapages constatés.

Selon toujours les propositions du parlementaire, la commission sera composée de 9 membres, au prorata des Groupes parlementaires existants, ainsi que du représentant des non-inscrits et déposera son rapport dans les délais prescrits par le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale.

En effet, Iba Der Thiam fait remarquer dans sa lettre au président de l’Assemblée nationale que ‘le prix des loyers à Dakar a subi, ces temps derniers, des variations anormales, qui portent atteinte au pouvoir d’achat des populations, en général, de celles à faible revenu, en particulier’. Puis le’député du peuple’ d’affirmer que ‘des groupuscules plus ou moins mafieux s’installent en dehors de toute réglementation, s’attribuent des pouvoirs indus, fixent les règles du jeu et s’enrichissent sur le dos des usagers, singulièrement, des individus nécessiteux’.

Face à cette situation, le député Iba Der Thiam se demande s’il existe un barème légal à partir duquel, le prix des logements doit être déterminé. ‘De quel droit, une plèthore d’intermédiaires impose-t-elle ses propres conditions, comme si nous n’étions pas dans un Etat de droit ? Pourquoi, les usagers sont-ils abandonnés entre les mains de trafiquants et de marchands de sommeil, qui ne se soucient, pour la plupart que de leurs seuls intérêts ?’, questionne le coordonnateur de la Cap 21.


À voir aussi

Forum ministériel sur l’habitat : Macky dessine son type d’habitat

Construire des villes africaines modernes, respectueuses de nos traditions de solidarité, abritant des populations qui …

IMF sur la grève du Syjust: «Les ponctions sur les salaires, c’est la loi»

Venu présider, hier, l’ouverture de l’atelier de restitution sur la collecte des statistiques pour l’année …