Accueil / Confidences / Focus SUR…MAÏMOUNA SAVANE, UNE ANCIENNE DIRECTRICE DE L’ASEPEX DEVENUE EXPOSANTE AU SIA

Focus SUR…MAÏMOUNA SAVANE, UNE ANCIENNE DIRECTRICE DE L’ASEPEX DEVENUE EXPOSANTE AU SIA

Trajectoire bien particulière que celle de Mme Maïmouna Savané, cette exposant qui a pris part à la 53e édition du Salon international de l’Agriculture (Sia) de Paris, qui a pris fin avant-hier. Ancienne Directrice générale de l’Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (Asepex), de 2005 à 2008, cette dame qui a eu a mené le Sénégal au Sia y était cette année en qualité d’exposante. Cela, à travers sa société spécialisée dans les produits cosmétiques. Mme Savané revient sur sa trajectoire.

PARIS, France – C’est sans complexe et avec beaucoup de fierté qu’elle est venue à la 53e édition du Salon international de l’Agriculture (Sia) de Paris comme exposante. Dans son stand, des produits cosmétiques à base de végétaux et de l’herboristerie d’origine sénégalaise sont exposés de part et d’autre. Et quand un visiteur s’approche de son stand, elle prend le soin d’expliquer chaque détail qui compose ses produits.

Elle, c’est Maïmouna Savané. Mme Savané n’est autre que la première Directrice générale de l’Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (Asepex). «Beaucoup de personnes me posent la questions à savoir pourquoi, je suis venue exposer. Mais, moi, je n’ai pas ce problème et je suis même fière de le faire», a-t-elle déclaré dès qu’on lui a posé la question.
«Je crois que j’ai la fibre de la création d’entreprise en moi. Je suis d’abord une spécialiste des politiques publiques pour le développement du secteur privé. Et j’ai eu à travailler, pendant de longues années, à la Banque mondiale dans ce secteur», s’est-elle justifiée.

L’ancienne Dg de l’Asepex de soutenir : «J’ai eu l’occasion d’être la Directrice générale de l’Asepex au moment de sa création en 2005, jusqu’en 2008. Et pendant 3 ans, j’ai eu l’opportunité d’être la première Dg qui a mis les fondations pour impulser cette structure».

En 2011, elle a créé son entreprise appelé «Welliness», une société spécialisée dans les produits cosmétiques. «J’ai créé une entreprise en 2011 qui est spécialisée dans les cosmétiques naturelles, la valorisation de nos ressources locales, toutes les graines oléagineuses qui poussent dans notre pays, le baobab, le moringua, le soumpe, etc. On a une variété d’huile dans notre gamme. Nous faisons des savons de soin également, de même que des crèmes. C’est toute une gamme de cosmétique assez complète que nous proposons aujourd’hui», a-t-elle ajouté.

Cepandant, c’est la première fois que la première Dg de l’Asepex vient exposer ses produits au Sia. «C’est la première fois que je participe au Sia en tant qu’exposante. Jusqu’ici, j’ai préféré créer  l’entreprise au niveau local. De ce fait, j’ai participé à beaucoup de salons au Sénégal, tels que la Fidak, la Fiara, le Siagro», a-t-elle précisé.

Tirant le bilan de cette première participation, elle a confié : «Nous avons pu nouer quelques contacts. ‘Welliness’ est hébergé dans le stand de l’Asepex et nous avons une clientèle de passage. Pour une première sortie internationale, nous sommes assez satisfaits des contacts que nous avons noués. Dans l’organisation générale, certainement le Sénégal a encore beaucoup d’efforts à faire pour être au niveau où on l’attend. Aussi, pour que l’image de notre pays soit encore améliorée par les conditions d’organisations des salons».

Le Populaire

Share This:

À voir aussi

Non Ahmed Khalifa Niasse; Bouna Alboury Ndiaye n’a jamais sollicité la France pour l’élection de Senghor

Se prononçant sur l’actualité politique, Ahmed Khalifa Niass,peut être, a voulu dire que le consentement …