Accueil / ACTUALITES / Fonction publique : le dispositif permanent d’enrôlement mis en place

Fonction publique : le dispositif permanent d’enrôlement mis en place

Le ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des Effectifs et du Renouveau du Service public, Viviane Bampassy, a indiqué mardi à Dakar, que le dispositif permanent d’enrôlement des agents de l’Etat ‘’va dorénavant permettre d’enregistrer de manière continue les agents nouvellement recrutés’’.

’’Après l’audit physique et biométrique des agents de la fonction publique, il faut se mettre en perspective de la rationalisation des effectifs et du renouveau du service urbain’’, a dit Viviane Bampassy.

‘’Dorénavant un dispositif permanent est mis en place et permet aux agents nouvellement recrutés de venir se faire enrôler de manière continue’’, a souligné Mme Bampassy, en présidant, à la division du fichier central, le lancement des opérations du bureau d’enrôlement permanent des agents de l’Etat.

‘’L’exercice est une suite logique d’une première opération c’est-à-dire l’audit physique et biométrique qui s’est déroulé entre 2012 et 2013. Il s’agissait de dénombrer le nombre d’agents en fonction au sein de l’administration publique’’ a-t-elle ajouté.

‘’Nous avons voulu aller plus loin en mettant en place un mécanisme permanent au lieu de nous investir dans des audits ponctuels dans les prochaines années qui nécessitent des ressources humaines assez importants dont on n’est pas toujours sûr des résultats’’, a encore indiqué le ministre.

Revenant sur la mise en place du bureau d’enrôlement, elle a souligné que ‘’ ’’la première cible, ce sont les agents recrutés depuis 2013, ils sont quelque 6.339 agents qui seront enrôlés d’ici le mois de décembre 2015’’.

‘’Nous avons également comme deuxième cible à partir de janvier 2016, les agents qui de façon ponctuelle sont dans des positions de détachement ou de disponibilité et qui à l’issue de cela rejoignent la fonction publique. Il s’agit de nous démontrer pour avoir des statistiques fiables afin de disposer d’un outil d’aide à la décision’’ a-t-elle précisé, invitant tous les nouveaux agents à venir se manifester.

Pour le directeur général de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), Cheikh Bakhoum , ‘’il s’agit de pérenniser les acquis de l’audit physique et biométrique en mettant à la disposition du fichier central des valises biométriques pour faire le travail nécessaire’’.

‘’Nous serons toujours là pour accompagner l’Etat, afin de disposer d’une administration moderne et de qualité’’ a-t-il ajouté.

Les agents du ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie sont les premiers à être enrôlés, au lancement, en présence de leur ministre de tutelle, Diène Farba Sarr.

APS

À voir aussi

Criminalité faunique 5 kg d’ivoire brut, une peau de léopard et des articles de luxe en peau de crocodile saisis à Mbour

Une importante opération a été menée à Mbour par les éléments de la police, en …

Règlement des établissements clandestins La police spéciale du tourisme fouille 28 résidences

Le commissaire Yoro Faye, chargé du Commissariat spécial du tourisme, a organisé une conférence de …