Accueil / ECONOMIE / Fonds national des retraités: Le Sudes exige l’augmentation des pensions

Fonds national des retraités: Le Sudes exige l’augmentation des pensions

Le syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal  (SUDES) exige du Gouvernement l’augmentation conséquente sans délai, des pensions pour les retraités du Fonds *national de Retraite (FNR), qui ont aussi, droit avec leurs familles, à des conditions de vie décentes. Cette réaction fait à l’institutionnalisation de la pension minimale à 35 000F/mois et les augmentations successives des pensions dont le taux a atteint les 50% dernièrement. Dans ce communiqué parvenu à la rédaction, le SUDES s’étonne et s’indigne de l’immobilisme du côté du Gouvernement quant au sort des pensionnés du FNR. Dans un contexte d’augmentation du coût de la vie,  précise la note, cela fait près de 10 ans que le niveau de leurs pensions stagne, au moment où les travailleurs en activité, par leurs luttes syndicales, ont légitimement amélioré leurs revenus. « A la vérité, les pensionnés du FNR sont les oubliés du Chef de l’Etat et de ses Gouvernements successifs en place depuis 2012. A noter que l’engagement des autorités compétentes pris lors de la deuxième conférence sociale en 2017 dont le thème portait sur la retraite, est resté, sans surprise, lettre morte », mentionne la source.  Par contre,  le SUDES a noté avec intérêt et satisfaction les dernières mesures fortes en faveur des retraités affiliés à l’IPRES.  Ainsi le syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal  félicite le Conseil d’Administration de l’IPRES pour ces mesures fortes et opportunes, de haute portée sociale, qui contribueront sans doute à l’éradication de l’extrême pauvreté parmi ces couches très vulnérables du 3e âge. Mais pour le SUDES, le complément attendu à ces mesures doit être la création massive d’emplois, notamment pour les jeunes, particulièrement pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur dont le taux élevé de chômage est très inquiétant. C’est cela qui leur permettra de jouir davantage d’une retraite paisible et sereine, gage d’une plus grande longévité.

Zachari BADJI

À voir aussi

Production industrielle :Une baisse de 3,9% en septembre

L’activité industrielle est marquée, au mois de septembre 2018, par une baisse de 3,9% de …

Sénégal-BM : Le portefeuille passe de 700  à 1065 milliards

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, a présidé hier à …