Formation et recherche : L’Université Amadou Mahtar Mbow et l’Isra signent un accord de partenariat

La clôture du séminaire sur la mutualisation des formations et de la recherche a été l’occasion pour l’Université Amadou Mahtar Mbow (Uam) et l’Institut sénégalais de recherches agricoles (Isra) de signer une convention de partenariat. Au total, l’Uam a signé douze conventions avec des universités étrangères et cinq autres sont en cours de validation. Cet accord, selon le recteur, le Pr Oumar Guèye, fixe un cadre rassurant qui délimite tous les domaines d’intérêt commun de la formation à la recherche, à l’expertise et à la valorisation des résultats de la recherche. « Même si l’Isra et l’Uam ne sont pas sous la même tutelle, cet accord nous permettra d’organiser la circulation des compétences entre nos deux institutions et un partage bien compris de nos équipements et ressources, et même de nos opportunités et réseaux », a fait savoir M. Guèye. Pour lui, l’université, sans la recherche, n’est qu’une sorte de grand lycée. De même, a-t-il souligné, la recherche a besoin d’être alimentée par un renouvellement incessant des ressources humaines ; ce qui favorise l’innovation et l’avancement de la science. À son avis, l’Isra et l’Uam pourront développer ensemble des offres de services en réponse à des demandes de formation à la carte et d’actions de services à la communauté.

Le recteur a, en outre, souligné qu’un comité de suivi sera mis en place pour faire de ce partenariat un compagnonnage gagnant. Pour le directeur scientifique de l’Isra, El Hadj Traoré, l’enseignement supérieur et la recherche sont deux entités qui ne peuvent que se compléter. Et ce qui manquait à l’Isra, a-t-il indiqué, c’était son inscription au Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames). « Maintenant, c’est chose faite. Nous devons travailler ensemble pour que les personnes que nous formons puissent véritablement, au sortir de leur formation, devenir opérationnelles », a-t-il noté. D’après M. Traoré, l’Isra fera de son mieux pour que ce partenariat soit effectif.

Le Soleil

Voir aussi

KAOLACK : 29 BÉNÉVOLES DE LA KUCSS POUR APPUYER LES VOLONTAIRES DE LA KOICA

Vingt-neuf bénévoles de la Korean university council for social service (KUCSS) sont venus spécialement de …