Accueil / Education / Formation professionnelle : Près d’une centaine de femmes initiées dans trois filières à Sédhiou

Formation professionnelle : Près d’une centaine de femmes initiées dans trois filières à Sédhiou

L’Office national de la formation professionnelle (Onfp) a récemment organisé à l’intention de 97 femmes des trois départements de la région de Sédhiou une session de renforcement de capacités dans trois filières. Cette formation qui a duré dix jours a concerné la transformation des fruits et légumes, l’aviculture et les techniques de maraîchage. Elle a bénéficié d’un financement de 153 millions de FCfa dont 53 millions de l’Onfp et les 100 millions viennent  de la Plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la diaspora sénégalaise en Italie (Plasepri). Ce financement va permettre la formation de 500 femmes dans les régions de Saint-Louis, Louga, Kaolack, Matam et Sédhiou. Ces dernières seront aussi outillées dans le domaine de la compétence technique managériale et en élaboration de plans d’affaires et  de requêtes pour l’accès au financement.

Lors de la remise des attestations au Cretef (Centre régional d’enseignement technique féminin) de Sédhiou, Ousmane Sène, directeur de l’ingénierie et des opérations à l’Onfp, a rappelé les résultats obtenus lors des précédentes formations organisées dans cinq localités de la région. « Pour l’aviculture le taux de mortalité des poussins a considérablement diminué, les femmes qui s’adonnent à la transformation de fruits et légumes ont vu leurs revenus augmenter grâce à une meilleure qualité des produits qui sont compétitifs aussi bien au  niveau national qu’international ».

La porte-parole des femmes bénéficiaires, Khadidiatou Dieng de Marsassoum, a rappelé l’importance de la formation avant d’insister sur l’accès au financement, surtout à des conditions douces. Elle a aussi évoqué la lancinante question de l’accès à la terre. Sur ce sujet, l’adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives qui a présidé la cérémonie de remise des attestations, a demandé aux maires de faciliter aux femmes l’accès à la terre, leur participation au développement étant connue. Il a également incité les femmes au travail, seule manière d’honorer les attestations ainsi reçues.
La plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la diaspora sénégalaise en Italie, qui vient de prendre fin, lancera une deuxième phase au mois de janvier prochain.

Le Soleil

À voir aussi

Orientation de 45 171 nouveau bacheliers les demandes d’admission et de préinscription ont démarré

Les 45 171 nouveaux bacheliers qui ont décroché le Baccalauréat, sont invités à formuler leurs …

Des centrales syndicales réaffirment leur volonté de travailler à une unité syndicale

Cinq centrales syndicales sénégalaises du secteur de l’éducation ont réaffirmé mardi à Dakar « leur volonté inébranlable » …