Accueil / ACTUALITES / Fortes pluies au Sénégal : inondations dans l’ouest et le sud

Fortes pluies au Sénégal : inondations dans l’ouest et le sud

De fortes pluies se sont abattues ces dernières heures sur plusieurs localités du Sénégal, provoquant des inondations à Thiès (ouest) et Ziguinchor (Casamance, sud), ont rapporté plusieurs médias locaux. La ville de Thiès (70 km à l’est de Dakar) « a reçu 127 mm d’eau » en un peu plus de cinq heures, dans la nuit de dimanche à lundi, indique l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).
Dans plusieurs zones de la cité, les habitants se sont retrouvés submergés d’eau, « jusqu’à deux mètres de hauteurs » en certains endroits, affirme le correspondant de l’APS à Thiès.

Selon la même source, parmi les nombreux lieux où les inondations ont causé de sérieux dégâts, non encore estimés, figure la Chambre de commerce de la ville, où « tout le matériel informatique et de bureau ainsi que tous les documents flottent dans les eaux ».

La radio nationale (RTS) a confirmé ces informations, évoquant des sans-abri mais sans préciser leur nombre.

« De mémoire de Thiessois, depuis 1973, de telles pluies ne se sont pas abattues dans la commune », affirme de son côté le quotidien sénégalais en ligne Nettali.net.

A Ziguinchor, où la Direction de la météorologie nationale a compté 62,3 mm de pluies pour la seule journée de dimanche, les eaux ont également causé des dégâts pour l’heure non estimés, d’après Nettali.net.

« Plusieurs quartiers sont inondés et les populations mécontentes ont même barré la nouvelle route qui mène au Cap-Skirring » (environ 70 km au sud-ouest de Ziguinchor), écrit le journal électronique.

L’hivernage (saison des pluies) a tardivement débuté au Sénégal, vers fin juillet mais il a commencé par des fortes averses dans plusieurs localités avant qu’on ne note une certaine accalmie des précipitations, jusqu’à ce week-end.

Selon l’APS, des pluies et averses temporaires sont prévues jusqu’au 17 août sur Thiès et ses environs.

En août 2005, le Sénégal avait connu de terribles inondations, ayant fait des milliers de sans-abri, particulièrement à Dakar et sa banlieue, poussant le gouvernement à déclencher un plan Orsec (organisation des secours). Certains de ces sans-abri demeurent toujours logés dans des camps de transit.


À voir aussi

Droits de l’Homme : L’Onu épingle le Sénégal

Le Comité contre la torture des Nations-Unies (Un groupe de 10 experts indépendants qui surveillent …

Valse dans la magistrature

Remue-ménage au sein du Conseil supérieur de la magistrature. Cheikh Ndiaye Seck, qui était délégué …