Accueil / ECONOMIE / Forum de Ryad: Macky évoque l’extraordinaire potentiel africain

Forum de Ryad: Macky évoque l’extraordinaire potentiel africain

Le Président de la République du  Sénégal a pris part au Forum de Riyad (Arabie-Saoudite) sur l’investissement et a échangé avec les investisseurs sur l’extraordinaire potentiel africain.

 « J’ai participé avec intérêt à la Conférence sur l’investissement de Ryad. J’espère avoir échangé utilement avec les investisseurs sur l’extraordinaire potentiel africain : ses ressources naturelles, ses jeunesses, ses progrès. Au Sénégal, le PSE illustre cet élan du continent », a déclaré hier Macky  Sall sur sa page twitter. Il prenait  part au Forum de Riyad (Arabie Saoudite) sur l’investissement, qui vise la promotion de l’investissement privé et des échanges économiques, dans un esprit de partenariat public-privé. A cette  occasion, il a remercié le Roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud pour son accueil au Royaume d’Arabie Saoudite. « Nous avons ensemble échangé sur la coopération et l’amitié qui lient nos deux pays, autour de valeurs communes », a-t-il conclu. Selon une source, des accords majeurs ont été signés dans divers domaines mardi pendant ce forum de Riyad, pour un total de plus de 55 milliards de dollars, par un large éventail d’entreprises et d’entités, selon les organisateurs. En effet, les contrats annoncés lors du premier jour de la Future Investment Initiative (FII) 2018 de l’Arabie Saoudite, couvrent de nombreux projets dans les secteurs de l’énergie, de la pétrochimie et du transport, notamment la deuxième phase de la ligne de train à grande vitesse d’Haramain et le Saudi Land Bridge project. En ouvrant le forum, apprend-on, Yasir Al-Rumayyan, Directeur général du Fonds d’investissement public de l’Arabie saoudite (PIF), le fonds souverain du pays, a déclaré que l’investissement peut être à la base de la résolution de certains des plus grands défis au monde. C’est pourquoi la FII a été créée. « Il s’agit d’une plateforme centrée sur l’identification des futures tendances et opportunités qui aideront à définir l’avenir des industries et à garantir que l’investissement contribue à la prospérité et au développement durable », a précisé M. Rumayyan. Il a également annoncé que la FII fonctionnerait en tant que nouvelle institution dotée d’un conseil indépendant et d’un PDG, disposant de ses propres bureaux, de personnel, ainsi que d’un programme annuel, au-delà du seul événement. Le forum de cette année est la deuxième édition de l’initiative. Il a accueilli plus de 35 plénières individuelles, sommets, discussions ouvertes et sessions de groupe de travail, avec 150 participants représentant plus de 140 organisations.

Zachari BADJI

 

 

À voir aussi

Electricité: Le MCC injecte 550 millions de dollars américains pour cinq ans 

La Modernisation et le renforcement du réseau de transport de Senelec, l’élargissement de l’accès à …

Un ouvrage pour de démystifier le  FCFA 

Le lancement du livre « L’arme invisible de la Françafrique. Une histoire du franc CFA, Paris, …