Accueil / SOCIETE / Forum International Préventica : Les risques professionnels du secteur informel au cœur des débats

Forum International Préventica : Les risques professionnels du secteur informel au cœur des débats

En prélude à la deuxième Edition du Forum International Préventica Sénégal, qui se tiendra du 12 au 14 novembre 2019 à Dakar, le Directeur général de la Caisse de Sécurité sociale, Assane Soumaré, a fait face à la presse. L’objectif de cette rencontre internationale est de favoriser la promotion et l’harmonisation des politiques de Sécurité et Santé au Travail (SST) et de maitrise globale des risques, mais aussi les échanges institutionnels et professionnels ainsi que la promotion de solutions techniques et immatérielles pour la prévention et la maitrise des risques.

 Les risques professionnels sont devenus de plus en plus préoccupants. Pour y mettre fin, la Direction générale du Travail et de la Sécurité sociale du Ministère du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions, en collaboration avec la Caisse de Sécurité sociale, prépare activement la deuxième Edition du Forum International Préventica Sénégal, qui se tiendra du 12 au 14 novembre 2019 à Dakar. Ledit forum entend sensibiliser surtout le secteur informel sur les risques professionnels. Selon  le Directeur général de la Caisse de Sécurité sociale, Assane Soumaré, la précédente édition a accueilli 96 exposants et plus  trois mille visiteurs ainsi que le grand public avec un transfert de technologie en matière de prévention de risques professionnels et surtout de renforcement de capacités et le partage de compétences aux entreprises. « Une attention particulière sera réservée au secteur informel qui constitue aujourd’hui un secteur  important dans le tissu économique, mais qui présente un danger compte tenu de l’exposition aux risques professionnels et ceux extérieurs immédiats qui sont des risques inhérents qu’il faut essayer de maitriser », dit-il. A son avis, cela passe par une éducation, une sensibilisation, une bonne conscientisation et surtout par la maitrise de techniques qui sont liées à la prévention de risques professionnels.

A l’en croire, la prise en charge est aussi importante. « Nous avons estimé que la prévention des risques professionnels et la prise charge sont liées. « Il y a deux volets, à savoir le volet immatériel qui est la maitrise de toute la méthodologie (organisationnelle, ingénierie) de tout le savoir-faire et de toute la capitalisation des bonnes pratiques », indique Assane Soumaré. Et de renchérir : « Mais, il faut disposer de moyens techniques qu’il faut acquérir spécifiquement. Compte tenu que nous évoluons dans un contexte de secteur informel, nous avons estimé qu’il faut mutualiser les moyens ethniques liés à la prévention des risques professionnels ».

Pour cette deuxième édition du Forum International Préventica Sénégal, les organisateurs vont mettre l’accent sur certains risques. Il s’agit des risques des travaux en hauteur, car constituant pour ces défenseurs des travailleurs de plus en plus une catégorie de risque. « A Dakar, beaucoup construisent en hauteur et les artisans qui y travaillent n’ont pas la technologie nécessaire et le savoir-faire de la maitrise des risques professionnels, ou ne disposent pas simplement de la connaissance des normes en la matière. Cette dimension normative sera également intégrée pour faire la diffusion des normes professionnelles, qu’elles soient internationales ou nationales, pour les mettre en place pour la bonne maitrise de ces risques afin qu’ils s’effacent au niveau de ces composantes qui sont très accidentogènes avec les chutes en hauteur qui sont malheureusement mortelles parfois», regrette le Directeur général de la Caisse de Sécurité sociale.

 

Ngoya NDIAYE

À voir aussi

Le Sytjust dénonce le mutisme de IMF

En sit-in, hier, devant le palais de justice de Dakar, les travailleurs de la justice n’ont …

L’APS renoue avec la grève

L’Agence de Presse sénégalaise (Aps) va renouer avec la grève. Selon le secrétaire général de …