Accueil / ACTUALITES / Forum sur l’infrastructure qualité de la Cedeao- Le Sénégal veut soutenir la compétitivité de l’économie à l’horizon 2035

Forum sur l’infrastructure qualité de la Cedeao- Le Sénégal veut soutenir la compétitivité de l’économie à l’horizon 2035

Mohammed Boun Abdallah Dionne a présidé, hier, la 1ère édition du Forum sur l’infrastructure qualité de la CEDEAO. Une occasion pour le Pm de souligner que le Sénégal a défini une Politique nationale Qualité (PNQ), fortement arrimée à la politique qualité de la CEDEAO pour asseoir une infrastructure de niveau international pour soutenir la compétitivité de l’économie sénégalaise et le développement durable, à l’horizon 2035.

« Notre pays a défini, avec l’appui de ce programme, une Politique nationale Qualité (PNQ) fortement arrimée à la politique qualité de la CEDEAO dont l’objectif fondamental est « d’asseoir une infrastructure de niveau international pour soutenir la compétitivité de l’économie sénégalaise et le développement durable, à l’horizon 2035 », a déclaré le Pm Mohammed Boun Abdallah Dionne. Selon lui, l’accès au marché devient de plus en plus difficile et exige davantage de la qualité des produits et services offerts. C’est la raison pour laquelle le Sénégal s’est résolument engagé sur la voie de la compétitivité et de l’émergence économique. « Le gouvernement a été instruit d’engager la réflexion pour la mise en place d’une structure de coordination, d’orientation, de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre de la politique nationale de la qualité », a-t-il fait savoir. Et souligne que l’objectif est de mieux coordonner et prendre en compte la transversalité de la dimension qualité dans les politiques publiques.

Ainsi, le Pm de noter que cet organisme paritaire dénommé Conseil supérieur ou Haut conseil de la qualité, associant l’administration, le secteur privé et la société civile, va bénéficier d’un ancrage institutionnel approprié en étant placé sous la tutelle de la Primature. « En effet, le plan d’actions prioritaires (PAP) qui opérationnalise le Pse, place la compétitivité des entreprises dont la qualité est le socle au rang de priorité. Le prix national de la qualité qui vise principalement à développer la culture du management de la qualité au sein de nos opérateurs économiques, a été instauré depuis 1996 et traduit l’engagement du gouvernement du Sénégal à promouvoir la qualité », a dit Boun Abdallah Dionne. Cependant, le Pm de rappeler que la CEDEAO vise à établir un cadre pour le développement et le fonctionnement des infrastructures de la qualité efficaces afin de faciliter le commerce intra-régional et international, protéger le consommateur et l’environnement et promouvoir un développement économique et social durable. « Ce forum nous donne l’opportunité de discuter du renforcement de l’intégration économique régionale et commerciale de l’Afrique de l’ouest, qui passe par la création d’un environnement propice au respect des règles du commerce international et des réglementations techniques communautaires », a-t-il laissé entendre.

Le Directeur départemental du commerce, de l’investissement et de l’innovation, Bernardo Calzadilla Sarmiento, de son côté, de souligner que ce forum qui réunit les principaux acteurs régionaux et internationaux de la qualité, vient à son heure. Selon lui, la problématique de la qualité se retrouve dans la plupart des objectifs de développement durable : lutte contre la faim, santé, éducation, eau, assainissement, industrie… Ils présentent tous des exigences en matière de qualité ou de conformité. « L’innovation et la qualité (normalisation, accréditation, métrologie et promotion d’une culture qualité), jouent un rôle de plus en plus prédominant au sein d’un système mondialisé en perpétuelle évolution, et la capacité qu’auront les entreprises, en particulier les plus petites, à innover, déterminera leur survie. Une norme internationale vient d’ailleurs d’être publiée par l’ISO, qui vise à aider les Pme/Pmi à gérer leurs systèmes d’innovation », a-t-il fait savoir.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Ouza, l’argent de Khalifa et l’élection de Macky »

Bébé tué à Pikine: Retour sur les lieux du crime