Accueil / ACTUALITES / FORUM SUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ- Mankeur Ndiaye «humilie» des officiels

FORUM SUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ- Mankeur Ndiaye «humilie» des officiels

Que se passe-t-il entre Mankeur Ndiaye et Cheikh Tidiane Gadio ? Le ministre des Affaires étrangères semblait être dépassé par les événements. Beaucoup de personnalités qui avaient fait le déplacement risquent de ne plus revenir à Dakar. Avec cette indifférence voire ce mépris qui leur a été servi, ce lundi. Pour des raisons de sécurité, tous les  mille participants étaient bien identifiés et fouillés. Et badgés.

Le ministre des Affaires étrangères voulait–il faire échouer le forum sur la paix et la sécurité en Afrique ? Tout porte à le croire ! Mankeur Ndiaye n’a pas été du tout tendre, avec des officiels. Une foule parmi lesquels il y avait pas d’anonymes. De grandes personnalités ont répondu à l’invitation du Dr Cheikh Tidiane Gadio pour ensemble trouver des solutions au fléau que constitue le terrorisme. Mais c’est comme si entre les deux hommes, le courant ne passait pas. Mankeur Ndiaye a installé son quartier général au Méridien avec toute sa task force pour leur permettre d’être à l’aise dans l’hôtel. Mais combien coûte ces nuitées au contribuable sénégalais ? Comment habiter Dakar et ses environs, disposer d’un véhicule avec du carburant et dormir dans ce somptueux palace où on n’y boit pas des sachets d’eau minérale. En effet, tout au début de la cérémonie, certains invités voulaient prendre du café.  Une pause où ils ont broyé du noir. Francophones, Lusophones, Anglophones ont tous pris d’assaut, le salon Vip du Méridien Président. Mais ils se sont vite heurtés à un refus catégorique du chargé de la sécurité du ministre des Affaires étrangères. Ce dernier très catégorique leur a signifié que la collation était pour Mankeur Ndiaye et ses invités. Cela a été la goutte d’eau de trop ? Non. Puisqu’ après le discours du Président, suivi d’une courte pause, les panélistes se sont ensuite retrouvés, sur les mêmes lieux. Cette fois, le service de sécurité du Président, appuyé, par des éléments de la gendarmerie ont barricadé la porte. Pour ne laisser passer personne. Certains demandaient des renseignements, par ci, par là. Parce que voulant se rendre dans leurs chambres ou à la réception de l’hôtel. Même le conseiller de Borloo, l’ambassadeur du Sénégal en Guinée, le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle Léopold Diouf étaient obligés de patienter. À l’arrivée du ministre des Affaires étrangères, l’on croyait que la situation allait se décanter. Mais ce dernier, tout en sueur a demandé à toutes ces personnes, investisseurs et proches du ministre de la Défense de s’en aller. En  suivant les instructions de Mankeur Ndiaye, c’est-à-dire faire le tour du bâtiment. Comme s’il voulait se débarrasser d’invités trop encombrants. Dire qu’à 20 heures, l’ambassadeur de France devrait recevoir les panélistes à sa résidence… Mieux, beaucoup de personnes étaient venues, pour signer des accords intéressants. Deux jours, non pour Cheikh Tidiane Gadio, mais pour soutenir le Président Macky Sall, dans son grand chantier pour un Sénégal émergent. Comme si certains ne voulaient pas que tout aille bien comme dans le livre de Voltaire.

Ndèye DIAW

Share This:

À voir aussi

Extradition de l’opposant turc Fethullah Gülen L’ex-patron de la CIA met en cause l’ex-conseiller à la sécurité de Trump

Selon l’ex-patron de la CIA, l’ancien conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, Michael …