Accueil / Education / Fraude au Bfem

Fraude au Bfem

Les élèves Abdoul Aziz Baldé et Pape Waly Dione ont été attraits hier, à la barre flagrants délits pour fraude à l’examen et substitution de candidature. Jugés, les prévenus sont condamnés à un mois assortis de sursis. Face aux juges des flagrants délits, les prévenus ont réitéré leurs déclarations faites à l’enquête préliminaire. Selon Pape Waly Dionne, son ami d’enfance est venu chez lui deux jours avant les examens pour le supplier de faire le Bfem à sa place et il a accepté à sa demande. «Le premier jour, j’ai fait les épreuves sans problème. C’est au deuxième jour, vers 17  heures, en rendant ma copie, que le surveillant m’a demandé de lui présenter ma carte d’identité», narre-t-il avant d’ajouter que c’est suite à cela, qu’il a été épinglé. Pour l’élève Baldé, il a justifié son acte en précisant qu’il avait peur d’échouer après l’épreuve de dissertation. «Raison pour laquelle, j’ai sollicité l’aide de Pape Waly pour composer à ma place». Le représentant du parquet a  réprimandé le prévenu avant de se rapporter à la décision du juge. Selon l’avocat de la défense de Pape Waly Dionne, son client est naïf, car rien ne le rapproche de Baldé qui est de teint clair alors qu’en bon sérère, il est noir. Pour Me Barro, c’est l’esprit d’amitié qui explique le geste de son client Dionne, il plaidé la clémence du tribunal. Finalement, les prévenus ont été condamnés à un mois assorti de sursis.

À voir aussi

Education – 10 milliards d’arriérés : 30 000 étudiants menacés d’expulsion

Si l’Etat ne règle pas la note des établissements privés, 30000 boursiers risquent de se …

Sit-in à l’Ucad les enseignants vacataires crient leur précarité

Sud quotidien- Le Collectif des enseignants vacataires du supérieur (Cevas) va tenir, aujourd’hui mardi, un sit-in …