People

FRAUDE SUR DES TRANSFERTS A L’OM : Mamadou Niang dans un trou de 5,3 millions d’euros

  • Date: 6 mai 2016

Entre 2009 et 2012, 64 millions d’euros ont été pompés à l’Olympique de Marseille grâce à un système mafieux qui a permis à des anciens dirigeants, des agents, des joueurs…de se sucrer. Aussi 5,3 millions de FCFA ont été volés en marge de deux opérations concernant l’international sénégalais, Mamadou Niang. Est-il impliqué ou n’avait-il pas connaissance de la fraude entourant ces deux transactions? Une enquête judiciaire est en cours.

L’affaire qui secoue l’Olympique de Marseille fait des vagues depuis que « Le Canard enchaîné » a révélé dans son édition de mercredi dernier que 64 millions d’euros ont été volés à l’Om grâce à un système frauduleux pisté, aujourd’hui, par la Justice française qui avait entendu, sous le régime de la garde à vue, plusieurs anciens dirigeants du club dont le Sénégalais Pape Diouf, libéré sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui.

En effet, des opérations suspectes de blanchiment, d’extorsion de fonds et de corruption ont été décelées lors des transferts ou des renégociations de contrats de plusieurs joueurs de l’Om, entre 2009 et 2012. Le nom de l’international Sénégalais, Mamadou Niang est d’ailleurs apparu dans le dossier remis au juge Cotelle par les enquêteurs de la brigade financière. En effet, 5,3 millions de FCFA ont été volés lors des deux opérations concernant Mamadou Niang.
La première date du 18 août 2009 et correspond à la deuxième prolongation du contrat de Niang à l’Om.
Selon un document des enquêteurs, consulté par Libération, 1,9 millions de FCFA se sont évaporés lors de cette prolongation. La deuxième transaction visée par les enquêteurs a eu lieu le 10 août 2010 lors du transfert de Niang à Fenerbache. Le même document remis au juge évoque un préjudice de 3,4 millions d’euros.
L’international sénégalais était-il au courant de ces magouilles? Est- ce que son agent savait? A-t-il été abusé? On en saura sans doute plus dans les prochains jours puisque Mamadou Niang et plusieurs joueurs dont les transferts ont été cités seront entendus par le juge « comme témoin » dans un premier temps. « Le Canard enchaîné », réputé crédible, se veut catégorique : dans cette affaire rocambolesque plusieurs joueurs, agents de joueurs et anciens dirigeants de l’Om seraient impliqués.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15