En froid avec Nokia, Apple retire les produits Withings de ses magasins

Pris entre deux feux. La start-up française Withings fait les frais de la bataille judiciaire entre  Apple et Nokia sur la question des brevets. À la veille de Noël, ses produits ont tous disparu de l’Apple Store en ligne, où ils étaient référencés jusqu’alors, mais aussi de magasins physiques. Les liens du site d’e-commerce ne fonctionnent plus ou renvoient vers des pages d’erreurs. Le tort de Withings? Pionnier de la «French Tech», avec ses balances, ses caméras et ses tensiomètres connectés, la start-up s’est vendue à Nokia pour 170 millions d’euros cette année. Son PDG et cofondateur, Cedric Hutchings, a pris la tête de la division de santé numérique du groupe finlandais. Il y a deux ans, des produits Bose avaient eux aussi disparu de l’Apple Store, sur fond de différend judiciaire.

Une trêve durant cinq ans

Les relations entre Apple et Nokia se sont détériorées au cours des derniers mois. Les deux groupes étaient parvenus à un accord en 2011. Le fabricant de l’iPhone s’était engagé à payer des redevances pour l’usage de technologies de son concurrent. Une trêve avait été signée pour cinq ans, et arrive donc à échéance. Apple conteste les montants demandés et dit être victime d’une tentative d’extorsion. Nokia attaque en retour pour violation de 32 brevets.Champion du mobile des années 2000, pris de vitesse dans les smartphones, le finlandais s’est recentré sur son métier d’équipementier télécoms. Plus de 40% de son bénéfice opérationnel vient de sa division «Nokia Technologies», qui gère son large portefeuille de brevets, et investit aussi dans de nouveaux domaines, comme la santé avec Withings.

Figaro

Voir aussi

Quelles solutions contre les fausses informations diffusées sur internet?

Rfi.fr- Face à la propagation des fausses informations sur les réseaux sociaux, Facebook a décidé …