Accueil / POLITIQUE / Fronde contre Idrissa Seck au sein de Rewmi

Fronde contre Idrissa Seck au sein de Rewmi

Des responsables du Rewmi naviguent à contre-courant contre la direction de leur parti. Ils battent ainsi campagne pour rallier le maximum de militants à leur cause.Les militants du Rewmi, partisans du non-boycott des élections législatives sont en campagne à Ziguinchor pour mobiliser les militants afin qu’ils votent le 3 juin. Ils ont effectué une grande tournée au niveau des trois départements de la région en vue de sensibiliser les militants de la base pour qu’ils aillent voter le 3 juin.

Source : Le Matin
C’est du moins ce qu’a indiqué Ibrahima Sané, le responsable des jeunes de Rewmi à Bignona qui est, par ailleurs, responsable du secrétariat national des jeunes du parti de Idrissa Seck et membre du courant « Degg moudj », créé justement par certains responsables du parti pour naviguer à contre-courant contre la décision du parti de boycotter les législatives à l’image des autres partis significatifs de l’opposition. Pourquoi ce courant ? « C’est pour montrer que ce boycott a ses limites parce que les raisons évoquées sont légères. Et nous pensons qu’il est temps que les gens prennent leur responsabilité. En tout cas, nous, nous irons aux élections », a-t-il indiqué, notant que ses amis et lui se sont organisés et s’évertuent d’organiser des tournées dans tout le pays pour sensibiliser les différents responsables du parti de la pertinence du plan qu’ils ont définis pour participer aux élections. « Nous voulons leur montrer que boycotter n’est pas la solution parce que c’est, aller au chômage, pour cinq ans.

Et là, c’est perdre du coup nos militants, ce qui n’est pas souhaitable », justifie t-il, précisant qu’après l’étape de Ziguinchor, ils vont poursuivre cette campagne dans la région de Kolda et ensuite à Tambacounda. M. Sané assure que les autres régions du Sénégal ne seront pas en reste. Il note que d’autres équipes parties de Dakar sont en train de les sillonner également pour vulgariser leur message visant à faire voter les militants du Rewmi à l’occasion des législatives de juin. Il signale que les résultats attendus à l’issue de cette campagne, c’est d’amener tous les principaux responsables ou en tout cas une grande majorité à comprendre leur combat, c’est-à-dire un combat pour l’équité et contre le manque de respect de leur parti. Pour quelle liste envisagent-ils de voter ?

« Nous n’avons pas de candidats mais nous soutiendrons une liste. Car cela est pour nous une question d’honneur et de justice », révélant que le choix de cette liste se fera au moment venu. Il accuse dans la foulée la direction du Rewmi de n’avoir pas fait un bilan pour, dit-il, tirer les conséquences de leur échec aux présidentielles, indiquant que les responsables ayant dirigé la campagne devaient même démissionner s’ils étaient conséquents.

À son avis, on a l’impression que c’est un club de « fan’s » qui entoure Idy et non pas des gens sincères qui osent lui dire la vérité.


À voir aussi

Pape Samba Mboup: « Mon problème, c’est Karim »

Pape Samb Mboup s’explique sur les raisons de son soutien à Macky Sall en perspective …

Sonko à Rebeuss

Ousmane Sonko a rendu visite, ce lundi, à Khalifa Sall, emprisonné dans le cadre de …