GABON La CAN 2017 menacée

La 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations est censée se tenir au Gabon du 21 janvier au 12 février 2017, alors que le pays-hôte fait face à une crise politique et civile majeure depuis la proclamation mercredi de la réélection du président Ali Bongo.

Comme ce fut le cas en 2015 pour le Maroc, la Confédération africaine de football pourrait être amenée à attribuer l’organisation à un autre pays. Depuis dimanche, la CAN connaît le nom de toutes les équipes qualifiées, soit 16 nations au total, dont le Gabon qui a obtenu l’an passé le droit d’organiser la compétition. Le Burkina Fasso, la République démocratique du Congo, la Tunisie, l’Ouganda, le Togo, ainsi que la Côte d’Ivoire sont les derniers à avoir validé leur billet pour le grand rendez-vous du football africain. Le tirage au sort des poules est prévu le 19 octobre à Libreville, mais « le Pays Vert-Jaune-Bleu » connaît depuis mercredi dernier une situation extrêmement tendue depuis la réélection contestée du président Ali Bongo. Au moins sept morts, de nombreuses personnes disparues, l’Assemblée gabonaise incendiée, des télévisions indépendantes attaquées tout comme le QG de l’opposant Jean Ping, un accès à internet suspendu plusieurs jours, le Gabon et notamment sa capitale est aujourd’hui en pleine révolte. Joueur emblématique du Gabon, Pierre-Emerick Aubameyang a d’ailleurs adressé un message de paix à l’attention de ses compatriotes.

Georges Emmanuel Ndiaye avec FranceTv sport

Voir aussi

CAN 2017 GROUPE B- TUNISIE/ALGERIE 2- 1

La Tunisie a battu cet après midi l’Algérie par 2 buts à 1 en match …