GACKOU REPLIQUE AU DIRCAB DE NIASSE ‘’Un musulman ne ment pas’’

Le directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, Bouna Mohamed Seck, accuse Malick Gackou d’être financé dans ses activités politiques par des lobbies. Le patron de Manko Wattu Senegaal compte, dès aujourd’hui, via son avocat Serigne Khassimou Touré, lui servir une sommation interpellative.

Dans une note parvenue à notre rédaction, le leader du Grand Parti s’inscrit totalement en faux contre ces affirmations qui, en plus de lui causer un ‘’énorme préjudice moral’’, portent atteinte, dit-il, à sa dignité d’homme tout court. ‘’Je voudrais donc vous demander solennellement d’apporter la preuve de vos affirmations, la plus petite soit-elle. Et cela, dans les 72 heures. Et j’en appelle à votre dignité d’homme, de père de famille et de musulman’’, exige Gackou de son accusateur. Avant d’enfoncer le clou : ‘’Si vous en apportez la preuve, j’arrêterai la politique définitivement. Si, en revanche, vous ne le faites pas et dans le même délai, ce sera la preuve que ce que vous avez dit est totalement infondé, injustifié et mensonger. Et le cas échéant, je demanderais donc à votre mentor Moustapha Niasse, sous les ordres duquel vous agissez, de quitter immédiatement la présidence de l’Assemblée nationale.’’ Car, poursuit-il, ‘’ce sera la preuve que vous êtes indignes de la confiance des Sénégalais pour diriger une institution aussi prestigieuse que notre Assemblée nationale.’’ Ce n’est pas tout. Le patron de Manko Wattu Sénégal compte, dès aujourd’hui, via son avocat Serigne Khassimou Touré, servir à Bouna Mohamed Seck une sommation interpellative. A signaler aussi que M. Seck a présenté Gackou comme un homme dangereux contre lequel il invite les Sénégalais à se prémunir.

M BA

Voir aussi

LOUGA La coordination communale du PS en phase avec Khalifa Sall

‘’La situation qui mine le Parti socialiste est déplorable. C’est un acharnement visant à déstabiliser …