Confidences

GADAYE- Une localité qui souffre de plusieurs maux

  • Date: 12 avril 2016

 Située dans la banlieue, entre la Commune de Wakhinane Nimzath et Yeumbeul Nord, Gadaye est une localité qui manque de tout. À cet effet, les populations  de la cité interpellent les autorités sur l’amélioration de leur cadre de vie dans cette bourgade. Beaucoup de doléances ont été également exposées, à l’occasion de la Journée de consultation gratuite organisée par l’Association des jeunes pour la cité municipale de Guédiawaye (Ajcmg).

Selon Cheikh Ndiaye, médecin chargé de consulter les patients, « près 245 cas ont pu être consultés dans le domaine de la génécologie et de la pédiatrie. Les pathologies les plus recensées sont les hypertensions, les maladies d’ulcère, les pathologies rhumatismales et autres. Les maladies découvertes seront traitées sauf les cas majeurs qui seront orientés vers les grandes structures de santé. Gadaye n’a pas de poste de santé, ni une case de santé. Gadaye doit être doté de structures de santé pour faciliter aux populations l’accès aux soins. Les populations ont répondu, en masse, à la journée de consultation gratuite ».

Pour Madame Ndiaye, Fatou Sy, Sage-femme d’État et habitante de la localité, « Gadaye a des problèmes d’insécurité. L’éclairage public fait défaut. L’évacuation des malades est un défit à relever. Les activités ont été initiées par l’association des jeunes de la cité municipale de Guédiawaye. Les moyens font défaut en banlieue surtout au niveau des localités comme Gadaye qui est confronté à des problèmes d’enclavement ».

D’après Daouda Keita qui est le parrain de la manifestation, « les jeunes de la localité sont intéressés de plus en plus par le développement de leur localité. L’éducation a des problèmes. Il n’y a pas d’école digne de ce nom dans la cité. Les écoles privées restent inaccessibles à toutes les populations ».

Moustapha Faye est le président de l’association. Selon lui, « les autorités doivent encore mieux veiller aux problèmes des habitants de la cité. Le sable de Gadaye est extrait frauduleusement par les charretiers, sous les yeux des élus de Wakhinane Nimzath. Le Maire de la Commune qui devrait s’occuper des doléances des populations est injoignable. Il faut une table ronde avec les autorités communales, voire même départementales pour solutionner les problèmes que rencontre la cité Gadaye qui groupe plus de 7 autres cités ». Toujours est-il, pour Moustapha Faye, « qu’une localité comme Gadaye ne peut émerger sans éclairage public. Un espace d’épanouissement fait partie des besoins des jeunes sans parler de l’inexistence d’un foyer ou une maison pour les femmes. Les élèves abandonnent tôt l’école à cause du manque de moyens. Un environnement propice pour améliorer les conditions de vie des jeunes fait partie des doléances des jeunes de Gadaye.  Les autorités longtemps alertées, pour résoudre les problèmes qui gangrènent la localité, font une sourde oreille. Il faut écouter les populations pour savoir leurs problèmes. Il faut échanger sur les problèmes de la cité. La meilleure façon de faire campagne c’est de résoudre les besoins des populations ».

Sada Mbodj

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15