Image illustrative
Image illustrative

Gambie: l’ambassade américaine fermée

L’ambassade américaine à Banjul a fermé ses portes jeudi, après que les autorités gambiennes ont retiré leurs policiers chargés de protéger l’édifice.

Seuls les services essentiels resteront ouverts dans la capitale gambienne, a expliqué l’ambassade.

Aucune explication n’a été donnée pour l’heure sur cette décision du gouvernement du président Yahya Jammeh.

Les Etats-Unis avaient fait part de leur inquiétude à la Gambie à propos du retrait de ces policiers.

Cette décision des autorités gambiennes intervient alors qu’une citoyenne américaine de 45 ans, venue visiter sa famille dans le pays, est en détention.

Fanta Darboe Jawara, américaine d’origine gambienne, a été arrêtée le 16 avril après une manifestation de l’opposition.

Sa famille a indiqué qu’elle était simplement en train d’attendre un taxi quand elle a été arrêtée et battue par la police.

Selon le président du parti d’opposition UDP, Dembo Bojang, Mme Jawara est détenue dans la maison de l’avocat des droits de l’homme Ousainou Darboe, située près de l’ambassade des Etats-Unis.

Le régime du président Jammeh est accusé par des ONG et le département d’État américain de disparitions forcées et de harcèlement de la presse ainsi que des défenseurs des droits de l’homme.

Le dirigeant gambien a régulièrement nié ces accusations.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon et l’ONG Amnesty International ont récemment réclamé l’ouverture d’une enquête sur la mort d’un opposant en détention.

Le président Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 1994, a été investi en février, candidat de son parti pour briguer un cinquième mandat lors de la présidentielle de décembre.

Auteur: bbc-Afrique – Webnews

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …