ACTUALITE

Gambie : le directeur de la radio Teranga FM disparaît de nouveau

  • Date: 30 juillet 2015

Le journaliste Alagie Sisay, directeur de la radio privée Teranga FM, dans le collimateur du pouvoir, a de nouveau disparu depuis deux semaines, dans des conditions mystérieuses. Sa disparition suscite l’inquiétude des Etats-Unis et d’organisations de défense des droits de l’Homme. C’est la deuxième fois que le journaliste est porté disparu ce mois-ci.

Le directeur de la radio privée Teranga FM a été enlevé une première fois, le 2 juillet, par des hommes en civil. Alagie Sisay a réapparu quelques jours plus tard. Mais sa famille le décrit alors comme un homme affaibli, qui aurait été battu.

Selon plusieurs sources, le journaliste a de nouveau été enlevé, de nuit, le 17 juillet dernier, par des hommes non identifiés. Entre temps, des agents des services secrets ont perquisitionné son domicile.

D’après Amnesty International, Alagie Sisay « est détenu sans inculpation au siège de la NIA, l’agence nationale de renseignement, privé de tout contact avec sa famille et son avocat ». Cette organisation le considère comme un « détenu d’opinion ».

Le journaliste déjà inquiété dans le passé

Les Etats-Unis expriment la même inquiétude. Dans un communiqué, le département d’Etat demande au gouvernement gambien de localiser et de faire libérer ce journaliste. Washington exhorte Banjul à « enquêter sur les conditions dans lesquelles Alagie Sisay a été récemment enlevé et détenu ».

Ce n’est en effet pas la première fois que ce journaliste subit des pressions. En 2011 déjà, Alagie Sisay avait été interrogé par les services secrets. Sa radio avait été censurée pour avoir diffusé des débats critiques sur la politique intérieure.

Rfi

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15