GO-yaya-jammeh-660x330

GAMBIE Que cherche Jammeh en arrêtant le député Tina Fall ?

La machine répressive de Yaya Jammeh s’abat de plus en plus sur ses opposants. Tout récemment, un ancien député de son parti Tina Fall, une femme très influente, a été arrêtée pour une affaire civile l’opposant à son mari et qui date de trois ans.
C’est l’affaire de la vente de carcasses d’avions pour laquelle Jammeh et l’Etat gambien n’ont rien à voir. Pis, le député avait déposé une caution de deux maisons exigée par la justice gambienne. Libérée, elle avait sous peu encore arrêtée, sans aucune explication.
En réalité, ce qui dérange Jammeh, c’est que la Dame a rejoint le nouveau parti de Mama Kandeh, le GDC. Ce parti créé par cet ancien allié de Jammeh l’empêche de dormir, aux yeux de nombreux observateurs. Car, Kandeh, après l’arrestation de Daboh de UDP et de ses partisans, incarne la nouvelle opposition dynamique dans ce pays capable de renverser la tendance aux élections du premier décembre 2016. Contrairement à l’opposition classique, il a su mobiliser les foules, la diaspora.
Il a séjourné tout récemment au Sénégal et ne compte pas baisser la garde avant la fin du régime de Jammeh.
Or, comme l’homme fort de Banjul s’est toujours appuyé sur les femmes et les jeunes pour assoir son pouvoir, le ralliement de Tina à Kandeh lui a été insupportable.
En tout état de cause, certains de ses partisans que nous avons rencontrés à Dakar ont tenu à lancer un appel aux autorités sénégalaises et à la communauté internationale. Ils ne cachent pas notamment leur inquiétude face à un Jammeh dont ils ont peur qu’il ne respectera pas le jeu électoral en acceptant les résultats des urnes si jamais ils lui étaient défavorables. Ils pensent que le président gambien va organiser un coup de force pour ne pas perdre le pouvoir. Et eux aussi ne comptent pas se laisser faire.
Ils souhaitent ainsi que les autorités de Dakar et la communauté internationale se rendent bien compte que la Gambie en feu et sang ne va pas épargner le Sénégal et qu’il est d’orges déjà souhaitable qu’ils mettent la pression sur Jammeh.

Khady Thiam Coly

Voir aussi

images

POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA LOCALITE « And Défar Parcelles » s’engage

Journées de consultations gratuites, sensibilisation des populations, sont, entre autres, les activités qui ont été …