Education

Genre et formation professionnelle : Renforcement des capacités des chefs d’établissement des régions du Sud-Est

  • Date: 6 novembre 2015

Une formation portant sur le genre et son intégration dans la  formation professionnelle et technique s’est tenue à Ziguinchor. Cette session de six jours regroupe les chefs d’établissements de formation professionnelle et technique des régions de Kédougou, Tambacounda, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor. L’objectif visé est d’avoir au Sénégal une formation professionnelle de qualité, équitablement accessible aux filles et aux garçons pour le développement socio-économique du pays. « Il y a des disparités dues à des paramètres socioculturels qui font que tel ou tel métier est féminisé ou masculinisé », a fait remarquer Sala Sall, coordonnatrice de la cellule Genre du ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat.

Elle estime qu’au Sénégal chacun doit pouvoir pratiquer librement le métier de son choix. D’où le renforcement des capacités des chefs d’établissements de formation professionnelle et technique des cinq régions de la zone Sud-Est pour qu’à terme leurs structures puissent accueillir tous les Sénégalais (filles et garçons, hommes et femmes) qui le souhaitent.
Ensuite, les chefs d’établissements de formation professionnelle et technique devront assurer la démultiplication au sein de leurs établissements. Sala Sall indique qu’il y aura après beaucoup de campagnes de sensibilisation de la part de ces mêmes chefs d’établissements auprès des populations (parents d’élèves, élèves, chefs religieux et coutumiers).

Quant au secrétaire général de l’inspection d’académie (Ia) de Ziguinchor, Ousmane Sané, il a assuré de la disponibilité de son service pour que le concept genre et son intégration dans la formation professionnelle et technique soit bien compris et partagé dans les communautés, puis pris en compte dans les établissements. La finalité est de permettre à l’ensemble des Sénégalais d’avoir un métier, de se perfectionner et de pouvoir être compétitifs sur le marché du travail.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15