POLITIQUE

Gestion de la commune de «Jaxaay» Le camp du maire recadre Boubacar Traoré

  • Date: 4 novembre 2015

 Les propos du candidat déchu lors des élections locales pour la conquête de la mairie de « Jaxaay », soulèvent l’ire des proches du maire actuel de cette commune. Il faut rappeler que Boubacar Traoré, principal rival de  l’élu de la localité, avait fait une déclaration à travers les médias, pour dénoncer la gestion nébuleuse de Mor Sarr Bâ qui est le maire actuel. Une sortie qui est à l’origine de la colère des proches du maire, qui ont tenu une conférence de presse, ce mardi 3 octobre 2015 à 17 heures dans les locaux de la mairie pour recadrer leur rival

 Selon le camp du maire, « Boubacar Traoré doit savoir raison garder et que ses déclarations sont entachées de mensonges », déclare Jules Sambou, président de la commission Jeunesse, sport et loisirs de la commune de « Jaxaay » et qui est le porte-parole du jour. Pour lui, « ce n’est pas le moment de faire un bilan pour le maire qui est en train de faire un excellent travail au profit des fils de « Jaxaay », en l’espace d’un an de gestion. Ce qui préoccupe Mor Sarr Bâ, c’est de faire face aux difficultés auxquelles les habitants de « Jaxaay » sont confrontées », explique Jules Sambou devant la presse avant de poursuivre, en présence de ses camarades : « il ne faut pas que le candidat déchu lors des élections locales passées, sorte pour parler au nom des jeunes, alors qu’il est le seul dans son combat pour ternir l’image des honnêtes personnes comme Mor Sarr Bâ, qui est au service de sa commune. Ce qu’on peut souligner, c’est que la commune de « Jaxaay » n’a pas assez de ressources mais nous allons tout faire pour satisfaire les jeunes car des subventions pour les associations et mouvements ont été déjà offertes, sans parler du projet de construire un stade communal qui est en cours. Des équipements ont été encore donnés aux jeunes sportifs », nous dit le président de la commission Jeunesse, sport et loisirs de « Jaxaay ». Toujours est-il que selon Jules et ses camarades : « Boubacar Traoré, qui parle de budget, ne maîtrise pas les choses. Un budget, c’est de la prévision. Ses propos sont rigolant. Le maire lui avait donné toutes les chances après l’avoir nommé chef de Cabinet mais, croyant qu’il allait avoir un salaire et une voiture, il a fini par claquer la porte. La majeure partie du personnel dans une commune ne travaille que dans le bénévolat. Il faudrait que les gens sachent que la commune de « Jaxaay » fait du social. Le maire, qui n’a pas assez de ressources, s’engage depuis son élection, par les moyens du bord, pour essayer de relever le défi », soutient-il.

Il y ajoute que : « l’équipe communale, sous la houlette de Mor Sarr Bâ, est en train de construire un Cem. Il y a des gens qui ne payent pas les taxes pour permettre à la collectivité d’avoir plus de recettes. D’autres ne versent pas les permis et les autorisations pour construire et autres. Nous gérons des populations qu’on doit assister sur plusieurs plans. Il n’y a pas de moyens pour résoudre tous les problèmes mais sachez que le maire est en train de faire le maximum pour répondre aux besoins nombreux des habitants de « Jaxaay », estime Jules Sambou selon qui, « Jaxaay » était dans une situation difficile avant l’arrivée de l’actuel maire. La réalisation des infrastructures comme un Foyer pour les jeunes est envisageable. Nous sommes en train de sensibiliser les populations par apport à leur devoir de payer les taxes pour mettre en place des entreprises locales et autres ».  Avant de terminer, le camp du maire soutient que : « Mor Sarr Bâ va aider les jeunes à créer une équipe de football communale et un groupe de théâtre culturel qui va désormais représenter « Jaxaay » dans des manifestations culturelles. Ça sera une manière de rassembler les jeunes qui sont tous satisfaits de la gestion de Mor Sarr Bâ. Néanmoins, on ne peut pas tout faire à la fois mais « Jaxaay » aura un autre visage si toutefois notre maire termine ses réalisations pour le compte de notre commune ». S’adressant à Boubacar Traoré qui avait fait une sortie, il y a 72 heures pour dénoncer la gestion nébuleuse de l’élu de cette localité, Jules Sambou rétorque que : «M. Traoré doit arrêter de faire de fausses déclarations. A chaque fois que ce dernier a besoin de quelque chose, il sort pour faire du chantage. Nous ne fonctionnons pas comme ça ».

Sada MBODJ

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15