Accueil / POLITIQUE / GESTION DE LA MAIRIE DE YOFF Oumou Khaïry Guèye Seck «boude» son fauteuil

GESTION DE LA MAIRIE DE YOFF Oumou Khaïry Guèye Seck «boude» son fauteuil

Le premier magistrat de la commune d’arrondissement de Yoff, Oumou Khaïry Guèye Seck, par ailleurs ministre de l’élevage, a abandonné la municipalité depuis plus de dix mois. Selon son entourage, aucune explication n’a été fournie par cette dernière. Conséquences ? Tous les projets sont bloqués, faute de signatures, soulignent les pensionnaires de la mairie qui se débattent comme ils peuvent pour faire fonctionner la municipalité.

Rien ne va dans la commune d’arrondissement de Yoff. En croire les conseillers trouvés sur place, beaucoup de projets sont suspendus à cause d’un état d’humeur de leur premier magistrat, par ailleurs ministre de l’élevage Oumou Khaïry Guèye Seck. Dans le domaine du social, plus de 137 dossiers de secours souffrent dans les tiroirs, faute de signature de Mme le maire. Pour son le 2ème adjoint au maire, Mamadou Sylla, « la mairie c’est du social et dire que ces secours datent depuis l’appel des Layennes. Qu’ils ont été préparés, mais restent que l’accord du maire pour restituer aux concernés leur avoir. Cela est inadmissible.»

Concernant l’occupation de la voie publique, M. Sylla soutient qu’il n’y a pas de contrat signé par le maire. C’est une anarchie totale qui s’y opère, dit-il. « Le maire a annulé tous les contrats qui existaient », confie le 2ème adjoint au maire. Sur les dotations en essences, il y a aussi des blocages car selon, M. Sylla, les bons sont gérés par Mme le maire et par elle seule. Mieux, ses collaborateurs ne sont associés dans la gestion des fonds de concours et dotation.

Parlant de l’éducation, Ousmane Aw, 4ème adjoint, soutiendra qu’à quelques jours de l’ouverture des classes, les établissements de la collectivité locale sont dans l’attente d’une lueur d’espoir venant de leur édile. « Aucune école n’a encore bénéficié d’aide de la commune. Allez à Diamalaye ou encore dans un autre établissement de la commune, vous allez constater la situation. C’est la même chose dans le domaine de santé, avec le poste de Diamalaye qui n’a reçu de subventions. C’est dire que rien ne marche dans la commune, tout est bloqué à cause d’une personne qui sacrifie tout une municipalité».

Dix mois sans poser les pieds à la mairie

Oumou Khaïry Gueye a déserté la mairie de Yoff. Selon des conseillers trouvés sur place, « c’est depuis 10 mois.» Une situation qui s’est répercutée dans la gestion de la commune. Selon Ousmane Aw, « depuis décembre, Mme le maire ne vient pas à Yoff, elle ne met pas les pieds dans nos locaux. Beaucoup de dossiers sont aujourd’hui en léthargie, même si nous essayons de faire fonctionner la collectivité». Une information confirmée par le chef de cabinet de la collectivité locale, Amara Mané qui souligne: «depuis un certain temps, Mme le maire n’a pas mis les pieds ici. Une situation qui est due à des tensions entre elle et des conseillers. En tant que femme, elle a du mal à contenir les critiques au sujet de sa gestion. Son tempérament y est aussi pour quelque chose, car comme on le sait, Oumou Kharé n’est pas politique, c’est un technocrate.»

Dans les locaux de la mairie, on met la main à la pâte. Les extraits de naissance, les actes de mariage sont délivrés sans contrainte aucune. Toutefois, il faudra s’approcher des autorités pour dénicher le nœud du problème. L’absence de leur maire a causé beaucoup d’ennuis chez les populations. « Elle ne vient plus à la mairie. Mme le maire reste au Sénégal et donne des intérims et maintenant elle le fait plus et je n’en sais rien » souligne Mamadou Sylla 2ème adjoint au maire.

Oumy Khaïry Guèye Seck dégage en touche !

Dans sa réaction envoyée à notre rédaction, sous forme démenti, Madame le Maire de Yoff, Oumy Khaïry Guèye SECK soutient que « dans sa politique courageuse de sauvegarde du patrimoine foncier » qu’elle « s’est très tôt dressée contre les affairistes et spéculateurs fonciers ». « Et c’est cela qui explique toutes les attaques dont elle fait l’objet », dit-elle. Toujours dans ce document, on peut lire ce qui suit : « Depuis son avènement à la tête de la commune Madame Oumy Khaïry Guèye SECK a fait des réalisations jamais enregistrées.

Sur le plan de l’éducation, du sport, de la santé, de l’environnement etc. les projets sont là visibles à la grande satisfaction des populations » . Et si l’on en croit Oumy Khaïry Guèye, « C’est pourquoi la majorité des conseillers municipaux à l’exception des deux égarés, Mamadou SYLLA et Ousmane AW, 2éme et 4éme adjoints au Maire, pour ne pas les citer, lui manifestent leur soutien total et condamnent avec la dernière énergie ces allégations ». Et d’ajouter : « Les 48 conseillers municipaux présents à la réunion sur les 66 que compte le conseil Municipal, lui renouvellent leur soutien sans faille et leur engagement à œuvrer à ses côtés au développement de la commune et au triomphe des idéaux chers à son excellence Maitre Abdoulaye WADE Président de la république du Sénégal qu’ils comptent réélire au premier tour en 2012 ».

Sudonline

À voir aussi

Pape Samba Mboup: « Mon problème, c’est Karim »

Pape Samb Mboup s’explique sur les raisons de son soutien à Macky Sall en perspective …

Sonko à Rebeuss

Ousmane Sonko a rendu visite, ce lundi, à Khalifa Sall, emprisonné dans le cadre de …