Accueil / ACTUALITES / Gestion des déchets solides- Macky exige un audit technique et financier

Gestion des déchets solides- Macky exige un audit technique et financier

La gestion des déchets solides urbains est devenue une préoccupation pour le Chef de l’Etat. C’est ce qui a poussé Macky Sall à ordonner sans délai un audit technique et financier au niveau national et dans l’agglomération de Dakar.

Le désormais ex Coordinateur de l’Unité de Coordination et de Gestion des déchets, Ibrahima Diagne, a été démis de ses fonctions. Mais doit-il pour autant surveiller ses arrières ? Pour cause, le président de la République a invité le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne à diligenter, sans délai, au niveau national et dans l’agglomération de Dakar en particulier, un audit technique et financier du dispositif de gestion des déchets solides urbains. Il l’a fait savoir  lors  du Conseil des  ministres  tenu hier au Palais de la République. En effet,  M. Dionne évaluera l’efficacité et l’efficience de toutes les ressources humaines et financières spécialement mobilisées, par l’Etat, pour assurer le nettoiement systématique et le ramassage adéquat des ordures dans la capitale. Ainsi, le PM est également prié d’accélérer la modernisation de la décharge de Mbeubeuss,  à encadrer l’ouverture de décharges contrôlées dans les communes et à engager, avec tous les acteurs impliqués, un processus de concertations en vue de la mise en œuvre consensuelle d’une stratégie nationale de gestion intégrée et durable des déchets solides urbains.

D’après le communiqué, concernant la modernisation de la gestion des déchets solides urbains, le Chef de l’Etat a rappelé au gouvernement l’impératif d’assurer, en partenariat avec les collectivités territoriales, l’amélioration significative et durable du cadre de vie des populations à travers la modernisation soutenue du système de collecte, de traitement et de valorisation des déchets solides urbains. « Le Président de la République a exhorté le Gouvernement à intensifier le Programme national d’amélioration du cadre de vie avec l’installation de mobiliers urbains adaptés, ainsi que l’aménagement », note la source. A cela s’ajoute la réhabilitation, sur l’ensemble du territoire national, de places publiques, d’espaces verts et des sites indispensables à la promotion d’une qualité de vie meilleure dans « nos » localités. S’agissant de la dynamique de rénovation de la fonction publique locale, Macky Sall a engagé son  gouvernement à renforcer en permanence les capacités des agents en service dans les collectivités territoriales, en vue d’améliorer la qualité du service public rendu aux usagers et de mieux conduire les programmes et projets de développement territorial dans le cadre des compétences transférées.

Pour conclure, le Chef de l’Etat a aussi demandé au gouvernement de prendre les dispositions requises en vue de l’opérationnalisation, dans les meilleurs délais, du Conseil supérieur de la fonction publique locale.  Ceci  permettra  de déployer tous les mécanismes opérationnels et professionnels de gestion des ressources humaines régulièrement recrutées par les collectivités territoriales et leurs établissements publics.

Zachari BADJI

À voir aussi

Gestion des déchets : Un avant-projet de loi mis en place

La gestion des déchets solides et dangereux demeure une véritable préoccupation pour les acteurs de …

Pikine : Des magistrats sans bureau

Les magistrats qui sont au tribunal de Pikine n’ont pas de bureau ! La révélation est …