SOCIETE

GESTION DES ÉCOSYSTÈMES Le Sénégal met en place un système national d’informations sur la biodiversité

  • Date: 28 octobre 2016

Préserver la biodiversité demande d’avoir une bonne connaissance de son état et de ses évolutions. C’est pour relever ce défi que le Système national d’informations sur la biodiversité (SENBIO-infos) a été lancé hier.

Le Sénégal dispose d’énormes potentialités en termes de diversité biologique, avec environ 4330 espèces animales et 3641 espèces de plantes. Mais le constat actuel est que ces espèces sont en danger. Et l’Etat du Sénégal semble prendre la mesure de la menace sur la biodiversité qui, au même titre que le changement climatique, pèse aujourd’hui sur nos modèles de développement. C’est ainsi qu’il a été lancé, hier, au ministère de l’Environnement et du Développement durable, le Système national d’information sur la diversité biologique (SENBIO-infos). Il s’agit de résoudre le problème de la gestion des données de la biodiversité en facilitant leur centralisation, leur traitement et leur partage par la promotion de la coopération scientifique et technique entre les différents acteurs. Selon le coordonnateur du projet SENBIO-infos, le système fournira aux parties prenantes des informations suffisantes et fiables pour faciliter la prise de décision et élaborer des politiques nationales intégrant la conservation de la biodiversité dans les programmes et projets de développement

Selon Bienvenu Sambou, par ailleurs directeur de l’Institut des sciences de l’environnement (ISE), ‘’le système devrait rendre l’information sur la biodiversité disponible et facilement accessible par les différents acteurs y compris les décideurs’. Ce n’est pas tout. ‘’Le système devrait aider à mettre en œuvre la stratégie et le plan d’action nationale pour la biodiversité et favoriser la collaboration scientifique et technique’’, a-t-il ajouté. Mieux, poursuit-il, le projet permettra la mobilisation des

 données, leur centralisation et leur partage pour aider à l’élaboration de politiques de développement durables, fondées sur la conservation de la biodiversité. A l’en croire, un accord entre les différentes parties prenantes, permettra de mettre en place une base de données et d’assurer la continuité et la durabilité de la collecte des données. A signaler que le Sénégal a mis en place un réseau dense et représentatif d’aires protégées et un arsenal de textes législatifs et réglementaires en matière de gestion des ressources biologiques, a-t-il indiqué.

Rahmatoulahi Bouchra KEBE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15