Accueil / ECONOMIE / Gestion des infrastructures publiques : une socièté anonyme crée

Gestion des infrastructures publiques : une socièté anonyme crée

Pour plus de transparence dans la gestion des infrastructures publiques, l’Etat du Sénégal a décidé de créer la société anonyme dénommée Société de gestion des infrastructures publiques dans les pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (« Sogip Sa»). Les députés ont adopté  le projet de loi n0 25/2015 portant création de cette société qui  est une société nationale chargée du financement, du développement et de la gestion des infrastructures publiques réalisées par l’Etat dans les nouveaux pôles urbains. Auparavant, lors des discussions générales, les parlementaires  se sont demandés s’il ne s’agissait pas d’une structure de plus comme il en a existé dans le passé avec, à la longue de sérieux problèmes de gestion, remettant en cause leur fiabilité. Pour eux l’exemple de la Sapco demeure édifiant à ce titre surtout en matière de gestion du foncier. Ils ont  ainsi suggéré au ministre de l’Economie, des Finances et du plan, qui défendait ce projet de loi, s’il n’est pas possible de confier les missions de cette société à des structures déjà existantes comme l’Apix afin d’être plus conforme aux objectifs de rationalisation des dépenses. Ils se sont aussi inquiétés de la protection et de la préservation des droits des populations déjà établis sur le site de Diamniadio. Ils craignent que ceux-ci ne fassent l’objet d’expropriations sans justes indemnisations. Prenant la parole, le ministre de l’économie, des finances et du plan, Amadou Ba a précisé que la Sicap a une mission nationale qui porte sur l’ensemble du territoire national alors que la Sogip a une mission liée uniquement  aux pôles de Diamniadio. Il ajoute également que les missions de la Sogip Sa ne peuvent pas être confiées à l’Apix  dont le champ d’action mérite d’être délimité et clarifié. Car, dit-il, à l’origine cette dernière ne s’occupait que de l’environnement des affaires.  Il a fait savoir que la proposition du Président Macky Sall  est de limiter les redevances pour cette entreprise à 10 %. A l’en croire, la Sogip va continuer de cohabiter avec la délégation générale du pôle urbain de Diamniadio qui est considérée comme une société de patrimoine. Pour ce qui est des droits fonciers des populations établies à Diamniadio, il rassure que tous les droits légitimes seront préservés et qu’en cas d’expropriation pour cause d’utilité publiques, des indemnisations conséquentes leur seront proposées. Tout en soulignant qu’à ce jour d’ailleurs, les indemnisations continuent.
Rewmi.com/FBF

Share This:

À voir aussi

Plan Sénégal Emergent- la BAD honore son engagement à 120%

La Banque africaine de développement (BAD) a honoré son engagement pris lors du groupe consultatif …

faux billets de 10 000 FCFA en circulation- les clients otages des banques

impact.sn Dur d’être client des banques en ces temps où les «manipulations» sur l’existence de …