ECONOMIE

Gestion des infrastructures publiques : une socièté anonyme crée

  • Date: 15 décembre 2015
Pour plus de transparence dans la gestion des infrastructures publiques, l’Etat du Sénégal a décidé de créer la société anonyme dénommée Société de gestion des infrastructures publiques dans les pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (« Sogip Sa»). Les députés ont adopté  le projet de loi n0 25/2015 portant création de cette société qui  est une société nationale chargée du financement, du développement et de la gestion des infrastructures publiques réalisées par l’Etat dans les nouveaux pôles urbains. Auparavant, lors des discussions générales, les parlementaires  se sont demandés s’il ne s’agissait pas d’une structure de plus comme il en a existé dans le passé avec, à la longue de sérieux problèmes de gestion, remettant en cause leur fiabilité. Pour eux l’exemple de la Sapco demeure édifiant à ce titre surtout en matière de gestion du foncier. Ils ont  ainsi suggéré au ministre de l’Economie, des Finances et du plan, qui défendait ce projet de loi, s’il n’est pas possible de confier les missions de cette société à des structures déjà existantes comme l’Apix afin d’être plus conforme aux objectifs de rationalisation des dépenses. Ils se sont aussi inquiétés de la protection et de la préservation des droits des populations déjà établis sur le site de Diamniadio. Ils craignent que ceux-ci ne fassent l’objet d’expropriations sans justes indemnisations. Prenant la parole, le ministre de l’économie, des finances et du plan, Amadou Ba a précisé que la Sicap a une mission nationale qui porte sur l’ensemble du territoire national alors que la Sogip a une mission liée uniquement  aux pôles de Diamniadio. Il ajoute également que les missions de la Sogip Sa ne peuvent pas être confiées à l’Apix  dont le champ d’action mérite d’être délimité et clarifié. Car, dit-il, à l’origine cette dernière ne s’occupait que de l’environnement des affaires.  Il a fait savoir que la proposition du Président Macky Sall  est de limiter les redevances pour cette entreprise à 10 %. A l’en croire, la Sogip va continuer de cohabiter avec la délégation générale du pôle urbain de Diamniadio qui est considérée comme une société de patrimoine. Pour ce qui est des droits fonciers des populations établies à Diamniadio, il rassure que tous les droits légitimes seront préservés et qu’en cas d’expropriation pour cause d’utilité publiques, des indemnisations conséquentes leur seront proposées. Tout en soulignant qu’à ce jour d’ailleurs, les indemnisations continuent.
Rewmi.com/FBF
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15