Accueil / ECONOMIE / Gestion du port de Dakar: Cheikh Kanté réclame 49 miliars à l’Etat

Gestion du port de Dakar: Cheikh Kanté réclame 49 miliars à l’Etat

Le directeur du Port autonome de Dakar, Cheikh Kanté et les services partenaires du Port, ont rencontré  le gouvernement, représenté par le Ministre de la pêche et de l’économie maritime, Oumar Guèye pour faire le bilan d’étape des réalisations du Port,  de 2012 à aujourd’hui. Profitant de cette occasion, Cheikh Kanté a demandé à L’Etat de rembourser au Pad les 49 milliards de FCfa qu’il lui doit pour permettre au Port de réaliser ses projets.

«Nous attirons l’attention des autorités sur l’appui que le port devrait recevoir  afin d’être dans la plénitude de sa croissance de sa performance du modèle économique que nous sommes en train de bâtir. Je n’ai pas demandé de l’argent au gouvernement. L’Etat me doit 49 milliards de F Cfa et  il doit me payer cet argent pour que je puisse réaliser mes programmes d’infrastructures», lance–t-il. Selon lui, la somme due est liée à la gestion de deux services rattachés  au port notamment  les phares, les balises et la liaison maritime Dakar-Gorée. «Le port, dans ses missions régaliennes  doit préfinancer les activités de ces structures et se faire rembourser par L’Etat. Depuis 2003, le port a toujours financé la dynamique de ces structures sans pour autant être remboursé par l’Etat et cela s’est capitalisé. Il s’est arrivé vraiment à un niveau où nous avons besoin de l’appui de l’Etat pour pouvoir terminer ce que nous avons entamé», insiste-t-il.«Pour lui, l’enjeu c’est la compétitivité. Il faut aller vite parce que là où les autres ports ont reçu 950 milliards nous n’avons rien reçu  de l’Etat. D’ailleurs,  nous ne demandons absolument rien à l’Etat, mais nous réclamons tout simplement notre dû ».
Rewmi.com/FBF

À voir aussi

Activité économique Le PIB a progressé de 3,7% au second trimestre de 2017

Au deuxième trimestre de l’année 2017, le Produit intérieur brut (PIB) en volume, corrigé des …

l’Etat et le Fmi : Privatisation de la Poste et la Sonacos

le Fmi et le gouvernement du Sénégal s’était déjà mis d’accord sur la privatisation de …