ACTUALITE

Ghana : trois jours de deuil décrétés pour les 150 victimes d’Accra

  • Date: 6 juin 2015

Le Ghana est en deuil. Les inondations et leurs conséquences ont fait au moins 150 morts. Parmi ces victimes, des dizaines de personnes qui s’étaient réfugiées dans une station-service pour échapper à la pluie quand un terrible incendie s’y est déclaré. Le président John Mahamat Dramani a décrété trois jours de deuil national durant lesquels les drapeaux seront mis en berne.

L’endroit ressemble à un véritable bourbier. Des débris de gravats et des véhicules calcinés échappent encore une fumée âcre qui vous serre la gorge. La cause de l’incident et l’estimation des dégâts sont l’objet d’une enquête, selon le commissaire adjoint de la police d’Accra, Paul Awini. Selon plusieurs témoins interrogés par RFI, ce sont les eaux de ruissellement qui ont facilité la propagation des flammes.

Cet incendie de Kwame Nkrumah Circle étale au grand jour l’épineuse question de l’urbanisation sauvage et d’assainissement d’une ville qui croît sans cesse. « Nous détruisons depuis plusieurs années des maisons construites dans les ravins. Nous en avons détruit 404 et ont reconstruit des caniveaux. Et depuis ce temps, il n’y a pas eu de problème majeur d’inondation. C’est une solution permanente qu’il nous faut maintenant », explique Alfredo Oko, directeur des projets d’urbanisation de la ville d’Accra.

Le président John Mahamat Dramani, qui a visité le lieu du sinistre, a décaissé 50 millions de cédis. « Le gouvernement a décaissé cette somme pour couvrir les frais des opérations humanitaires, réparer les infrastructures publiques, nettoyer et assainir les conduits d’évacuation des eaux », a-t-il déclaré. Un deuil national de trois jours, à compter de lundi, a été décrété.

Rfi

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15